21 avril 2015 / 05:24 / il y a 2 ans

LEAD 2-Essilor-L'Amérique du Nord et les changes en soutien au T1

* CA du T1 à 1.659 millions, +4% en base homogène

* CA 2015 toujours vu en hausse de plus de 4,5% en base homogène

* D‘autres acquisitions prévues-PDG (Actualisé avec précisions, conférence téléphonique, commentaires d‘analystes, cours)

par Noëlle Mennella

PARIS, 21 avril (Reuters) - Essilor a confirmé mardi ses objectifs annuels en publiant des ventes en progression grâce à son dynamisme en Amérique du nord, son plus grand marché, mais aussi à d‘importants effets de changes positifs.

L‘inventeur du verre progressif Varilux, qui tire aussi partie de ses acquisitions, a engrangé des ventes de 1.659 millions d‘euros sur les trois premiers mois de 2015 révélant une progression de 25,4% à données publiés et de 4% sur une base homogène.

Elles ont bénéficié d‘un impact de change positif de 12,8%, du fait de l‘appréciation des dollars américain et canadien face à l‘euro ainsi que d‘un effet périmètre de 8,7% grâce à l‘apport des acquisitions de Transitions Optical (verres photochromiques) et de Coastal.com (vente d‘optique sur internet).

“La forte hausse du dollar américain, la bonne dynamique de la région Amérique du nord et les récentes acquisitions du groupe portent à plus de 47% la part du chiffre d‘affaires réalisée sur le continent américain à l‘issue du premier trimestre, toutes divisions confondues”, explique le numéro un mondial de l‘optique ophtalmique dans un communiqué.

En Europe, la croissance en base homogène enregistre son plus haut niveau depuis trois ans profitant notamment de l‘impact positif de la campagne publicitaire pour une offre de deuxième paire sur les ventes de verres Varilux en France.

Dans la zone Asie/Océanie/Moyen-Orien/Afrique, une croissance à deux chiffres sur le marché domestique a compensé une moindre performance de l‘export qui a été pénalisé par l‘évolution des changes et une baisse au Japon en raison d‘une base de comparaison très élevée.

AUGMENTATION DES DEPENSES DE PUBLICITE

Comptant sur l‘accélération de la croissance d‘Essilor dans les verres solaires et dans la vente sur internet ainsi que sur les synergies issues des acquisitions, son PDG Hubert Sagnières, s‘est déclaré “très confiant” dans la réalisation des objectifs annuels du groupe.

Lors d‘une conférence avec des analystes, il a précisé que la dynamique du premier trimestre devrait s‘accélérer durant l‘année grâce à l‘augmentation des dépenses de publicité.

Ainsi, celles-ci devraient atteindre 208 à 210 millions d‘euros en 2015, comparés aux 200 millions d‘euros prévus initialement et aux 150 millions dépensés en 2014, a-t-il dit.

L‘Amérique du nord devrait être le principal bénéficiaire des campagnes publicitaires d‘Essilor.

Au total, le groupe prévoit de réaliser en 2015 une croissance du chiffre d‘affaires hors changes et hors nouvelles acquisitions comprise entre 8 et 11%, dont une progression en base homogène supérieure à 4,5%, contre 3,7% l‘an dernier.

Essilor, qui a réalisé cinq nouvelles acquisitions au premier trimestre, représentant des ventes cumulées d‘environ 90 millions d‘euros en base annuelle, envisage d‘en réaliser d‘autres à l‘avenir, a encore déclaré le PDG.

En Bourse, l‘action Essilor fait du yo-yo. Après une remontée par rapport à ses cours d‘ouverture, elle cédait 0,31% ver 12h30 à 110,95 euros.

Le titre a progressé de près de 20% depuis le début de l‘année, après un gain de 19,93% l‘an dernier.

Chez Bryan Garnier, Cédric Rossi note que le chiffre d‘affaires trimestriel d‘Essilor est “globalement supérieur aux attentes” mais que sa croissance organique est en dessous du consensus qui se situait autour de 4,7%.

L‘analyste explique cela par une “déception en Asie”, à cause de la baisse du Japon, et, dans la branche “solaires and readers”, par une progression en base homogène de seulement 1,8%, au regard des 5% du consensus, du fait d‘une poursuite du destockage aux Etats-Unis.

Kepler Cheuvreux a relevé ses estimations de 3% pour refléter les nouvelles acquisitions d‘Essilor ainsi que le levier important que constituent les changes ce qui conduit l‘intermédiaire à porter son objectif de cours de 115 à 120 euros. S&P Capital IQ a également remonté son objectif de cours de 105 à 118 euros.

* Le communiqué :

bit.ly/1P8NYgn (Edité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below