L'américain SunGard Data Systems envisage de se vendre-sources

samedi 18 avril 2015 07h43
 

par Liana B. Baker et Greg Roumeliotis et Mike Stone

18 avril (Reuters) - Le groupe américain SunGard Data Systems, spécialiste des services informatiques pour le secteur financier, s'apprête à mandater des banques conseils pour envisager une vente dont le montant pourrait atteindre 10 milliards de dollars (9,3 milliards d'euros) dette comprise, a-t-on appris vendredi de plusieurs sources proches du dossier.

SunGard a sollicité des banques d'investissement en vue d'entretiens dès la semaine prochaine, ont précisé ces sources, ajoutant que le groupe prévoyait d'étudier simultanément l'hypothèse d'une vente et celle d'une introduction en Bourse.

Aujourd'hui contrôlé par des fonds d'investissement, SunGard a décidé d'envisager une cession après avoir été approché par au moins un acquéreur potentiel, a expliqué l'une des sources. L'identité de ce prétendant n'a pas pu être établie dans l'immédiat.

Un porte-parole de SunGard n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

SunGard a été racheté en 2005 pour 11,4 milliards de dollars par Silver Lake Partners, TPG Capital, Bain Capital, Blackstone Group, Goldman Sachs Capital Partners, KKR & Co et Providence Equity Partners. Ses actionnaires ont reçu en 2012 leur premier dividende, d'un montant total de 720 millions de dollars.

Le groupe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros), en hausse de 2% et un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) ajusté de 765 millions, stable sur un an.

Au 31 décembre, sa dette représentait 4,7 milliards de dollars et sa trésorerie s'élevait à 447 millions.

(Liana B. Baker, Greg Roumeliotis et Mike Stone, Marc Angrand pour le service français)