Première privatisation réalisée sous l'ère Tsipras en Grèce

vendredi 17 avril 2015 16h54
 

ATHÈNES, 17 avril (Reuters) - L'agence grecque des privatisations (HRADF) a invité la société Opap à signer un accord la semaine prochaine pour acquérir l'unique licence du pays pour les paris sur les courses hippiques, ouvrant la voie à la première cession d'un actif public par le nouveau gouvernement grec, issu du parti de la gauche radicale.

L'agence avait annoncé en mars qu'elle procéderait à la vente des droits exclusifs sur les paris sportifs à Opap, le principal groupe de jeux de hasard dans le pays, qui a remporté l'an dernier la licence en proposant 40 millions d'euros.

"HRADF a invité le prétendant retenu, Opap nvestments, à signer le contrat de concession le 24 avril," a indiqué l'agence dans un communiqué publié vendredi.

Les paris sur les courses de chevaux en Grèce étaient gérés par un groupe appartenant à l'Etat.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a dit à Reuters jeudi que les actifs de l'Etat étaient un des problèmes épineux dans les négociations avec les bailleurs de fonds pour l'obtention d'une nouvelle aide.

La Grèce a une série d'appels d'offres de privatisations en cours, dont la vente d'une participation de 67% dans le port du Pirée et la gestion de 14 aéroports régionaux par une coentreprise dirigée par l'opérateur allemand Fraport. (Angeliki Koutantou; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)