LEAD 4-Le G20 s'inquiète de l'instabilité financière

vendredi 17 avril 2015 20h58
 

(Actualisé avec communiqué)

par Jan Strupczewski et Randall Palmer

WASHINGTON, 17 avril (Reuters) - Le Groupe des Vingt (G20) a adopté vendredi un ton optimiste concernant les perspectives de croissance de l'économie mondiale mais certains responsables redoutent les retombées pour une reprise encore fragile en Europe de l'éventualité que la Grèce ne parvienne pas à s'entendre avec ses bailleurs de fonds.

Dans un communiqué, les ministres des Finances et banquiers centraux du G20 saluent les signes de meilleure santé des grandes puissances économiques tout en déplorant la faiblesse de certains pays émergents.

"Les risques pour l'économie mondiale sont plus équilibrés que lors de notre précédente réunion", lit-on dans le communiqué. "Les perspectives des économies avancées, surtout au Japon et dans la zone euro, se sont améliorées et cela pourrait étayer une reprise économique mondiale plus soutenue".

Soulignant la nature hétérogène de la reprise économique mondiale, le G20 remarque également qu'"il y a des risques: volatilité des taux de changes et inflation faible prolongée avec des taux d'intérêt négatifs, des déséquilibres persistants et des tensions géopolitiques".

Même si la Grèce n'est pas désignée nommément dans le texte, il est évident qu'elle occupe une place privilégiée dans l'esprit des grands argentiers du G20 réunis à Washington, en marge des assemblées de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

"L'humeur est sensiblement plus sombre que lors du dernier sommet international", a ainsi observé le ministre britannique des Finances George Osborne au sujet de la Grèce, devenu un thème obligé de toutes les réunions.

"Il me semble évident qu'une initiative ou un calcul malheureux de la part de quelque partie que ce soit pourrait aisément replonger les économies européennes dans le genre de situation périlleuse que nous observions voici trois à quatre ans".   Suite...