Le G20 s'inquiète de l'instabilité financière

vendredi 17 avril 2015 13h54
 

WASHINGTON, 17 avril (Reuters) - Le Groupe des Vingt (G20) doit insister sur un risque accru d'instabilité financière dans la mesure où les politiques monétaires des grandes banques centrales commencent à diverger, suivant un projet de communiqué.

"Dans un environnement de politique monétaires divergences et de volatilité accrue du marché financier, il faut élaborer les politiques avec soin et les communiquer de façon claire pour minimiser les répercussions négatives", expliquent les grands argentiers du G20 dans le document.

"Nous continuerons de surveiller attentivement la volatilité du marché financier et prendrons les décisions qui s'imposent".

Le texte s'inscrit en droite ligne des précédents communiqués du G20 dans un contexte où la Réserve fédérale américaine se prépare à relever ses taux directeurs, alors que la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque du Japon (BoJ) continuent de suivre des politiques monétaires ultra-accommodantes.

Le groupe de pays avancés et émergents se félicite par ailleurs du renforcement de certaines économies de poids mais souligne la nature hétérogène de la croissance mondiale.

"Il y a des risques: volatilité des taux de changes et inflation faible prolongée avec des taux d'intérêt négatifs, des déséquilibres persistants et des tensions géopolitiques", lit-on encore dans le projet de communiqué.

Il est également mentionné que le G20 concevra des stratégies d'investissement individualisées suivant les pays. "Nous concevrons les stratégies d'investissement d'ici notre réunion (ministérielle) de septembre dans le but de les présenter à l'occasion du sommet d'Antalya", écrivent les ministres des Finances dans le projet de communiqué.

(Jan Strupczewski, Wilfrid Exbrayat pour le service français)