USA-Le secteur pétrolier prié de dire les risques liés au climat

vendredi 17 avril 2015 11h16
 

par Ernest Scheyder

WILLISTON, Dakota du Nord, 17 avril (Reuters) - Calpers, le plus important fonds de pension public américain, ainsi que près de 60 autres investisseurs institutionnels vont demander vendredi au régulateur boursier américain d'exiger des compagnies de pétrole et de gaz naturel de publier une analyse détaillée des risques posés par le changement climatique à leurs modèles d'entreprises.

La lettre, également signé par plusieurs trésoriers d'État américains, demande à la présidente de la Securities and Exchange Commission (SEC), Mary Jo White, d'exiger des producteurs de pétrole de publier "de façon significative et concrète des informations sur les risques liés au carbone" de la même manière qu'ils publient déjà des informations sur les facteurs hors de leur contrôle, comme les fluctuations sur les devises et les matières premières.

Certaines compagnies pétrolières fournissent déjà des informations générales sur la manière dont ils pourraient être affectés si le changement climatique s'aggrave et si la réglementation ou les changements culturels réduisent la consommation.

La lettre vise à obtenir des détails concrets sur la manière dont ils sont parvenus à ces conclusions.

Calpers et d'autres investisseurs diront à la SEC que plus de précisions sont nécessaires pour mieux évaluer s'il faut investir dans le secteur, selon un projet de lettre vu par Reuters.

"Je serais surpris que des sociétés comme Exxon Mobil et Chevron n'aient pas déjà fait une sorte d'analyse interne de l'impact sur leurs réserves si nous changeons notre utilisation de combustibles fossiles", a déclaré Shanna Cleveland de l'association à but non lucratif Ceres, qui a travaillé avec des investisseurs sur la lettre.

"C'est ce genre d'information, très technique, à laquelle les investisseurs tentent d'accéder".

  Suite...