Société générale cible les investisseurs chinois en Afrique

jeudi 16 avril 2015 19h53
 

ABIDJAN, 16 avril (Reuters) - La Société générale prévoit de développer ses activités de banque de détail et de banque commerciale en Afrique de l'Ouest pour cibler les investissements chinois en pleine croissance dans la région, a déclaré jeudi l'un de ses responsables.

SocGen, présente dans 18 pays africains principalement dans l'Ouest francophone, entend ainsi rattraper Barclays et Standard Chartered, a expliqué Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique/Asie/Méditerranée et Outremer pour la banque française.

"La Chine est devenue le premier investisseur en Afrique", a-t-il dit à Reuters en notant que les investissements chinois ont atteint 69 milliards de dollars sur le continent en 2013.

La Société générale a mis en place des conseillers pour la clientèle chinoise au Cameroun, au Bénin, au Ghana et à Paris et entend étoffer son personnel d'origine chinoise pour cibler ces investisseurs surtout présents dans les secteurs de la construction, des mines et des télécoms, a-t-il ajouté.

Cette stratégie porte déjà ses fruits avec l'équipementier télécoms ZTE qui a confié à SocGen la gestion des opérations financières de ses filiales dans 15 pays africains, a-t-il souligné.

"Il y a 38 entreprises chinoises actives au Cameroun et, grâce à notre nouvelle stratégie, 30 d'entre elles sont nos clientes", s'est félicité Alexandre Maymat. (Ange Aboa, Véronique Tison pour le service français)