L'activité en recul de 3% au T1 dans l'artisanat du bâtiment

jeudi 16 avril 2015 12h44
 

PARIS, 16 avril (Reuters) - L'activité dans l'artisanat du bâtiment a reculé de 3% en volume au premier trimestre par rapport à la même période en 2014, selon la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment qui redoute une nouvelle année de repli.

Il s'agit d'un douzième trimestre de baisse consécutif. En valeur, la baisse est de 2,5%, identique au trimestre précédent.

Le recul de l'activité trimestrielle est particulièrement marqué dans la construction neuve (-6%, après -6,5% au quatrième trimestre 2014), dont le marché est toujours en berne avec des mises en chantier en recul de 10,5% sur un an à fin février, à 351.100.

Le repli sur le trimestre est de 1% dans les activités d'entretien-rénovation, seuls les travaux d'amélioration de la performance énergétique connaissant une progression.

Dans sa note de conjoncture, la Capeb dit anticiper un recul de l'activité globale de 1% sur l'année 2015, plombée par le neuf (-4%) alors qu'un rebond est espéré dans l'entretien-rénovation (+1%).

"Les baisses de taux d'intérêt, de l'euro et du coût de l'énergie ne suffisent pas encore à relancer la construction", a souligné le président de la Capeb, Patrick Liébus, lors d'une conférence de presse.

"Dans un contexte morose, même si on nous annonce qu'il y a une relance, le temps que ça impacte notre secteur, il va falloir encore du temps", a-t-il ajouté. "Pour qu'on puisse avoir un redémarrage de l'activité, il faut au minimum 1,5% de croissance."

La Capeb pointe une situation particulièrement difficile après un recul de 2% de l'activité globale en 2014 et des carnets de commandes de moins en moins fournis.

Selon la note, les artisans du bâtiment ont en moyenne 66 jours d'activité devant eux contre 72 jours il y a un an. En outre, 34% des entreprises disent avoir un problème de trésorerie contre 30% au quatrième trimestre 2014. (Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)