LEAD 1-Nestlé près de céder ses plats surgelés Davigel-source

mardi 14 avril 2015 12h40
 

(Actualisé avec précisions sur la transaction, contexte)

LONDRES, 14 avril (Reuters) - Nestlé est en discussions avancées pour céder sa filiale de plats surgelés Davigel au britannique Brakes Group, contrôlé par le fonds Bain Capital, a-t-on appris mardi auprès d'une source proche du dossier.

Les discussions se poursuivent et un accord devrait être annoncé sous peu, a ajouté la source en confirmant une information du journal Les Echos. Ce dernier souligne que l'opération créera le numéro deux des surgelés en France pour la restauration collective.

Credit Suisse est chargée de cette vente, qui devrait permettre à Nestlé de récupérer entre 200 et 300 millions d'euros, a dit une seconde source.

Reuters a rapporté l'an dernier que Nestlé envisageait une vente de Davigel et que Brakes Group figurait parmi les acquéreurs potentiels.

Davigel fait partie de la division surgelés de Buitoni que Nestlé a achetée en 1989.

Leader mondial de l'agroalimentaire, le groupe suisse a annoncé il y a deux ans son intention de se séparer de ses activités les moins rentables.

Il a ainsi vendu les marques PowerBar et Musashi à l'américain Post Holdings, son activité dans les pâtes surgelées aux Etats-Unis à Brynwood Partners et l'essentiel de sa filiale Jennie Craig.

Il a aussi cédé en décembre 2013 une participation de 10% dans Givaudan, premier producteur mondial de parfums et d'arômes.

Nestlé a refusé de s'exprimer sur la vente éventuelle de Davigel tandis qu'il n'a pas été possible de contacter Brakes Group ni Credit Suisse à ce sujet dans l'immédiat. (Sophie Sassard à Londres, avec la contribution de Joshua Franklin à Zurich, Véronique Tison et Bertrand Boucey pour le service français)