France-Les fonds dopés au T1 par les flux, la BCE et l'euro

lundi 13 avril 2015 14h59
 

* Hausse de 10,3% des fonds vendus en France au T1 (+8% en
2014)
    * Bond de 17,5% des gestions actions zone euro (+2,4% en
2014)
    * Collecte de $50,34 mds des fonds en actions européennes

    par Alexandre Boksenbaum-Granier
    PARIS, 13 avril (Reuters) - Les fonds commercialisés en
France ont accéléré leur progression au cours du premier
trimestre, soutenus par un afflux massif d'argent en provenance
de l'étranger ainsi que par la politique monétaire mise en place
en zone euro et la baisse de la monnaie unique.
    La BCE a lancé fin janvier un programme d'assouplissement
quantitatif (QE) pour tenter de relancer le crédit et l'activité
en zone euro.
    Cette décision a permis à l'euro de tomber à un plus
bas de douze ans face au billet vert à moins de 1,05 dollar
(1,0456) le 16 mars et aux actions de la région d'enregistrer
leur meilleur premier trimestre depuis 1998, avec notamment un
gain de 18% pour l'indice SBF 120 dividendes
réinvestis. 
    "La performance du début d'année a appelé les flux qui
entretiennent à leur tour la poursuite du mouvement du marché.
Le marché monte car les flux ne s'arrêtent pas", remarque Yves
Maillot, directeur du pôle d'expertise actions européennes
de Natixis Asset Management.
    "Le marché prend beaucoup d'avance avec les flux. Mais en
relatif, le marché américain est encore plus cher, les
perspectives de croissance des bénéfices aux Etats-Unis sont
moins bonnes qu'en Europe. L'Europe est donc attrayante par
rapport aux Etats-Unis", ajoute-t-il.
    Graphique de la valorisation des marchés:
    bit.ly/1z9JvRn
    
    ÉCART DE RENDEMENT
    Yves Maillot souligne l'arbitrage réalisé par les
investisseurs situés en dehors de l'Europe, principalement
américains, en faveur du Vieux Continent et au détriment des
marchés émergents.
    Selon Bank of America Merrill Lynch citant des données
mondiales d'EPFR Global, société spécialisée dans le suivi des
flux, les fonds en actions européennes ont collecté 50,34
milliards de dollars (48 milliards d'euros) au premier
trimestre, contre 59 milliards sortis des gestions en actions
américaines et 14,5 milliards retirés des fonds en titres des
marchés émergents.
    Les fonds actions zone euro ont également profité de l'écart
de rendement avec les taux, qui multiplient les plus bas.
    Graphique du rendement des actions et des obligations:
    bit.ly/1xtCgb2
    
    Sur les trois premiers mois de l'année, les gestions actions
vendues en France ont avancé de 14,8%, contre 9,9% en 2014,
portant à +10,3% (+8,0% en 2014) la performance moyenne de
l'ensemble des fonds commercialisés dans l'Hexagone, montrent
des données de Lipper, filiale de Thomson Reuters.
    Cette tendance a été portée par les fonds investis en
actions de la zone euro (+17,5% après +2,4% en 2014) et les
gestions en actions japonaises (+22,1% contre 7,3% l'an
dernier), ces dernières profitant des mesures prises par la
Banque du Japon (BoJ) pour enrayer la déflation dans le pays.
    La performance des fonds spécialisés dans les Small & Mid
Caps (SMID) européennes a également nourri la hausse de
l'ensemble du marché avec une progression de 17,1% au premier
trimestre (+4,9% en 2014).
    Selon Nadine Trémollières, présidente de Primonial AM, la
surperformance des Small & Mid Caps en Europe s'explique
notamment par la très bonne performance du secteur biotech
depuis 2014, qui contient beaucoup de petites et moyennes
valeurs.
    Cette progression se justifie également par le caractère
innovant et dynamique des SMID, "qui est sanctionné soit par des
performances boursières très bonnes  - suite à des publications
solides ou à des perspectives encourageantes - soit aux
opérations des M&A auxquelles elles sont fortement exposées",
précise-t-elle.
    Les Small & Mid Caps françaises ont également vu leurs
volumes d'échanges exploser récemment en Bourse, ce compartiment
de la cote profitant davantage des mesures prises par la BCE en
faveur de l'économie ainsi que de récents changements dans les
indices Euronext. 
    
    TABLEAU DE LA PERFORMANCE DES FONDS AU T1
  -------------------------------------------------------
 Catégorie d'actifs   Nombre  T1 2015   2014   Volatilité
                                                sur 3 ans
  -------------------------------------------------------
 Alternatifs             346     5,74    3,88         5,93
 Obligations           1.922     6,37    8,78         5,20
 Matières premières       39     0,88   -9,02        11,00
 Actions               3.812    14,78    9,91        14,11
 Diversifié            1.627     7,91    5,76         6,72
 Monétaire               454     2,30    2,38         1,71
 Autre                    37     5,89    1,46        11,63
 Immobilier                1    -9,50  -26,57        18,41
  -------------------------------------------------------
 Moyenne               8.238    10,29    8,00         9,64
    Source : Lipper IM
    (A l'exception du nombre de fonds, les données sont en %)
        
    Le POINT sur la gestion d'actifs en France 
    

 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)