Deux tiers des Brésiliens favorables à la destitution de Rousseff

dimanche 12 avril 2015 04h20
 

SAO PAULO, 12 avril (Reuters) - Près des deux tiers des Brésiliens sont favorables à une procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff dans le cadre de l'affaire Petrobras, un vaste scandale de corruption, d'après un sondage publié samedi.

Selon l'enquête réalisée par l'institut Datafolha, 63% des personnes interrogées sont de cet avis, mais 64% doutent que la procédure puisse mettre fin à son second mandat, entamé en janvier.

Plusieurs dizaines de responsables politiques brésiliens soupçonnés d'avoir bénéficié des largesses de Petrobras font l'objet d'une enquête de la Cour suprême, mais Dilma Rousseff, qui fut présidente du groupe, ne figure pas sur la liste.

L'opposition n'est pas favorable à une procédure de destitution, mais encourage les manifestations comme celle qui est prévue ce dimanche. (Brad Haynes, Jean-Philippe Lefief pour le service français)