12 mars 2015 / 13:02 / il y a 2 ans

LEAD 1-Generali-Bénéfice inférieur au consensus, l'action baisse

* Bénéfice net en-deçà du consensus

* Augmentation du dividende

* Le titre perd plus de 3% (Actualisé avec commentaires, cours de Bourse)

par Stephen Jewkes et Gianluca Semeraro

MILAN, 12 mars (Reuters) - Generali a annoncé jeudi un bénéfice net 2014 nettement inférieur aux attentes, sous le coup à la fois de piètres performances de sa division dommages et de charges exceptionnelles, l'assureur italien connaissant ainsi quelques couacs dans son entreprise de restructuration.

Vers 12h15 GMT, le titre du numéro trois du secteur en Europe perdait 3,41% à 18,42 euros, accusant l'une des plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600.

Generali a renforcé son bilan au cours des deux dernières années à la faveur d'une réduction de ses coûts et de cessions d'actifs. Cela lui a notamment permis d'attendre avec un an d'avance certains objectifs.

Mais, à l'instar de ses concurrents, la rentabilité de Generali est notamment plombée par le bas niveau des taux d'intérêt.

"Le résultat opérationnel du quatrième trimestre de Generali (...) est inférieur de 30% à nos estimations. Ce raté est surtout le fait de la division dommages", ont noté les analystes de Bernstein, se disant également déçus par le niveau des coûts.

Le premier assureur italien a dégagé l'an dernier un résultat net de 1,67 milliard d'euros alors que les analystes financiers avaient tablé sur 1,98 milliards, selon le consensus Thomson Reuters SmartEstimate.

Ce bénéfice est amputé de charges exceptionnelles de quelque 400 millions d'euros, liées à la cession de BSI, sa division banque privée suisse, et à une dépréciation passée sur sa participation dans l'assureur russe Ingosstrakh.

Hors ces charges, le résultat net 2014 ressort à 2,1 milliards d'euros.

Mario Greco, administrateur délégué de Generali a dit avoir bon espoir de régler le différend fiscal avec les autorités américaines autour de BSI d'ici la fin mars, sans en dire beaucoup plus.

Il s'est montré optimiste sur les perspectives de l'assureur, qui se concentre sur son coeur de métier (assurance-vie et non-vie) en Italie, en Allemagne, en France et dans l'est de l'Europe.

"La transformation de Generali est achevée (...) Je suis fier de confirmer que nous avons atteint les objectifs présentés en janvier 2013 avec un an d'avance", déclare Mario Greco, dans un communiqué.

Generali souligne que son ratio Solvency I, un indicateur clef de la santé d'un assureur, était à 164% à fin décembre, à un niveau supérieur à l'objectif de 160% qui avait été fixé pour 2015.

Generali a dit qu'il proposerait un dividende de 0,6 euro par action au titre de 2014, contre 0,45 l'année précédente.

Mario Greco avait déjà dit précédemment que le nouveau plan stratégique de Generali, qui sera présenté en mai, serait fondé sur le développement des activités existantes du groupe, ce qui exclut des opérations de croissance externe. (Stephen Jewkes, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below