France-Xavier Niel ne croit pas à une consolidation des télécoms

jeudi 12 mars 2015 10h07
 

PARIS, 12 mars (Reuters) - Le dirigeant et fondateur d'Iliad Xavier Niel a réaffirmé jeudi ne pas croire au scénario d'une consolidation des opérateurs mobiles en France, pourtant largement anticipée par une partie du marché.

De nombreux investisseurs tablent sur un rachat de la filiale en difficultés de Bouygues, Bouygues Telecom, par l'un de ses concurrents qui pourrait être l'opérateur Free, filiale d'Iliad, ou le nouveau numéro deux français du fixe et du mobile, Numericable-SFR.

"Je ne pense pas qu'il y ait de consolidation sur ce marché. Moi, je n'y crois pas", a déclaré Xavier Niel lors d'une conférence avec des analystes.

Le groupe Bouygues a plusieurs fois déclaré publiquement que sa filiale télécoms n'était pas à vendre, a-t-il rappelé, en réaffirmant par ailleurs que son propre groupe ne comptait pas contribuer activement à une telle opération.

"Si nous, nous ne sommes pas moteurs là-dessus, ça ne se passera pas. Ça n'existe pas", a martelé Xavier Niel. (Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Angrand)