LEAD 1-Interparfums monte, le marché attend une acquisition

mercredi 11 mars 2015 15h21
 

* La marge 2014 impactée par les dépenses marketing

* Le groupe dispose d'une trésorerie nette de E225 mlns

* Le titre touche un sommet depuis plus d'un an (Actualisé avec conférence, commentaires, cours)

par Pascale Denis

PARIS, 11 mars (Reuters) - Interparfums, dont la rentabilité opérationnelle a reculé en 2014 pour cause d'investissements publicitaires accrus, dispose d'une importante marge de manoeuvre pour réaliser des acquisitions très attendues par le marché.

Le concepteur de parfums sous licence pour Montblanc (groupe Richemont ), Jimmy Choo ou Lanvin a vu sa marge opérationnelle 2014 fortement baisser (à 10,6% contre 14,9%), après avoir alloué 20% de son chiffre d'affaires à ses dépenses publicitaires.

N'ayant pas modifié sa structure de coûts après la reprise de sa licence par Burberry, Interparfums voit aussi sa rentabilité souffrir d'une perte de chiffre d'affaires qui dépassait les 230 millions d'euros en 2012.

Mais le groupe dispose d'une importante trésorerie nette (225 millions d'euros) pour des acquisitions annoncées de longue date par son PDG Philippe Benacin, qui permettraient à l'entreprise de mieux amortir sa structure de coûts.

Le PDG, qui avait évoqué en début d'année de possibles acquisitions dans le courant du premier trimestre, s'est refusé à tout commentaire mercredi, alors que nombre d'observateurs prêtent à l'américain Procter & Gamble l'intention de céder certaines licences comme Rochas, Lacoste ou Escada.   Suite...