** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

mardi 10 mars 2015 18h14
 

PARIS, 10 mars (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mardi dans le rouge, plombées par la chute du pétrole, la faiblesse des matières premières et le regain d'inquiétudes sur la Grèce.

À Paris, le CAC 40 a fini en repli de 55,25 points, soit 1,12%, à 4.881,95 points. Le Footsie britannique a perdu 2,52% et le Dax allemand 0,71%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a reflué de 1,19% et le FTSEurofirst 300 de 0,84%.

La Grèce et des experts de l'Union européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international entameront mercredi des discussions techniques sur les réformes qu'Athènes doit mener pour obtenir un financement supplémentaire.

A la veille de cette réunion, le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a mis la pression sur Athènes en pressant le pays d'agir sans attendre.

La Grèce, à court de financement, souhaite puiser plus d'un demi-milliard d'euros dans le fonds de sauvegarde des banques du pays, a-t-on appris par ailleurs.

Au moment de la clôture en Europe, les indices américains évoluaient également dans le rouge, perdant près de 1,5%, en raison de la vigueur du dollar qui pourrait avoir un impact sur les résultats des multinationales.

La hausse du billet vert pousse également les matières premières à la baisse. Le baril de Brent de la mer du Nord se traite sous la barre des 60 dollars à 56,62 dollars (-3,28%). L'indice européen de l'énergie, plus fort repli du Stoxx 600, a fini sur une perte de 3,48%. Celui des ressources de base a abandonné 2,24%.

"Il y a encore une certaine faiblesse de la demande sur les 'commodities'. L'économie mondiale continue de croître mais la dynamique est en train de fléchir", commente Edmund Shing, gérant chez BCS Asset Management.

"La volatilité sur le cours des actions montre que les investisseurs ne sont pas rassurés sur les fondamentaux du marché à court terme après un très bon début d'année", ajoute-il.   Suite...