CORR-BOURSE-OL Groupe bondit, porté par les résultats sportifs du club

lundi 9 mars 2015 16h39
 

(Bien lire au 4ème paragraphe 28e journée et au dernier paragraphe qu'il reste 10 journées avant la fin du championnat et que l'OL devance le Paris-Saint-Germain d'un point et l'Olympique de Marseille de quatre points)

PARIS, 9 mars (Reuters) - L'action OL Groupe s'envole lundi après-midi dans des volumes nourris à la Bourse de Paris, une nouvelle victoire du club rhodanien rapprochant ce dernier d'une qualification pour la Ligue des Champions qui représente une importante source de revenus pour les clubs de football européens.

A 15h42, le titre du groupe d'adjuge 23,82% à 6,81 euros dans des volumes représentant 8,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext.

OL Groupe, valorisé 89,8 millions d'euros en Bourse, signe ainsi la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small, en baisse de 0,52% au même moment.

L'Olympique lyonnais, qui est en tête du championnat de France depuis la 20ème journée, s'est imposé hier soir en clôture de la 28e journée de championnat sur la pelouse de Montpellier, 5 buts à 1.

Cette situation "commence à sentir bon pour une qualification directe de l'OL en Ligue des Champions", explique un vendeur action à Paris.

"Si le club se qualifie directement, cela va faire du bien aux finances du club avec les revenus de la billetterie et les droits télévisés", ajoute-t-il.

Une participation à la ligue des champions, compétition phare du football européen, rapporte au minimum à un club 30 millions d'euros de primes versées par l'UEFA.

Ce montant représente pratiquement le quart du budget de l'OL, évalué à 115 millions d'euros pour la saison 2014-2015.

Seuls les deux premiers clubs du championnat de France sont qualifiés directement pour la Ligue des Champions, le troisième devant passer par un tour préliminaire de qualification.

L'OL devance le Paris-Saint-Germain d'un point et l'Olympique de Marseille de quatre points à 10 journées de la fin du championnat de France, qui en compte 38. (Raphaël Bloch, avec Grégory Blachier, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)