** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 9 mars 2015 08h09
 

PARIS/LONDRES, 9 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en baisse lundi à l'ouverture, après cinq semaines consécutives de
hausse, tandis que le dollar reste ferme à la suite des chiffres de l'emploi aux
Etats-Unis publiés vendredi qui tendent à avancer le calendrier de relèvement
des taux de la Réserve fédérale américaine.        
    L'attention des investisseurs se portera aussi sur la Grèce avec une
nouvelle réunion de l'Eurogroupe, où seront discutées les propositions de
réformes présentées par le gouvernement d'Alexis Tsipras.  
    Athènes pourrait organiser un référendum ou des élections législatives
anticipées si ses partenaires rejetaient ses propositions sur sa dette et sa
croissance, a déclaré le ministre des Finances Yanis Varoufakis. 
    
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait perdre jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
0,5% et le FTSE à Londres 0,5% également. 
     Tokyo a fini en baisse de 0,95% dans la crainte d'un relèvement plus rapide
que prévu des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine après les
chiffres de l'emploi et a également réagi à une révision en nette baisse du PIB
nippon au quatrième trimestre. 
     Le gouvernement japonais a revu son estimation de croissance du produit
intérieur brut (PIB) à 1,5% en variation annuelle au quatrième trimestre, contre
2,2% en première estimation, avec une contraction de 0,1% des dépenses
d'investissement, au lieu de +0,1%.      
    Wall Street a fini en repli vendredi, l'indice S&P accusant sa deuxième
baisse hebdomadaire d'affilée, à la suite de la publication de chiffres qui ont
confirmé le raffermissement du marché de l'emploi et pourraient donc inciter la
Fed a accélérer le calendrier du relèvement des taux d'intérêt. 
    Les créations d'emplois ont été plus nombreuses que prévu en février aux
Etats-Unis et le taux de chômage a diminué, à 295.000 contre 239.000 le mois
précédent et alors que les économistes attendaient en moyenne un chiffre de
240.000.selon les statistiques officielles publiées vendredi.   
 
    "La Fed devrait abandonner le mot 'patient' dans son prochain communiqué de
politique monétaire pour préparer à une hausse de taux, même s'il est peut-être
un peu tôt pour affirmer qu'une hausse en juin est acquise", dit Daisuke Uno,
responsable de la stratégie de Sumitomo Mitsui Bank.    
    Sur le marché des changes, le dollar se maintient à ses plus hauts niveaux
en 11 ans face à un panier de devises et l'euro recule à 1,0833 dollar, à
de nouveaux plus bas depuis septembre 2003.
    Sur le front du pétrole, le Brent recule vers les 59 dollars le baril,
affaibli par la hausse du dollar.      
    VALEURS À SUIVRE
    * AIR FRANCE-KLM a transporté 5,4 millions de passagers en
février, un chiffre en hausse de 0,8% sur un an. La compagnie
prévoit aussi d'engager la cession de son pôle de restauration, Servair, dont la
valeur est estimée à un maximum d'environ 400 millions d'euros, ont déclaré à
Reuters des sources proches du dossier.    
    * LAFARGE - Thomas Schmidheiny, le premier actionnaire d'Holcim
, souhaite de meilleures conditions pour les actionnaires du cimentier
suisse dans la perspective de la fusion avec Lafarge, écrit le SonntagsZeitung,
citant des sources proches du milliardaire suisse.
    
    * SODEXO a annoncé vendredi la nomination de Marc Rolland au poste
de directeur financier à partir du 1er mars 2016. 
    * SAINT-GOBAIN - HSBC a relevé lundi sa recommandation, passant de
"neutre" à "surpondérer" sur le titre du groupe de matériaux de construction,
avec un objectif de cours porté de 38 à 47 euros.    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Avec Hideyuki Sano et Vidya Ranganathan, Juliette Rouillon pour le service
français, édité par Véronique Tison)