La Chine veut tirer leçon des erreurs passées du Japon

dimanche 8 mars 2015 19h17
 

par Kazunori Takada et Leika Kihara

SHANGHAI/TOKYO, 8 mars (Reuters) - La Chine veut prendre des leçons d'histoire économique auprès du Japon pour éviter qu'il ne lui arrive la même chose qu'à ce dernier: 20 années de récession et de déflation.

Pékin estime que c'est dans la manière dont Tokyo a géré la libéralisation des flux de capitaux et du yen pendant 30 ans qu'est la source de la création puis de l'éclatement de la bulle spéculative du début des années 90, selon des sources du gouvernement japonais et d'ailleurs qui sont en contact direct avec les régulateurs chinois.

"Ils ne sont pas le moins du monde intéressés par les réussites du Japon; ce sont ses erreurs qui les intéressent", a dit à Reuters une source basée en Chine. "Les économies japonaise et chinois partagent bien des points communs et je suppose donc qu'il y a beaucoup à apprendre de nos expériences".

Responsables et analystes des cercles de réflexion chinois ont déjà une bonne connaissance des expériences du Japon et d'autres pays et les sources soulignent que les échanges bilatéraux, publics et privés, n'ont jamais cessé en dépit d'un différend territorial en 2012.

"Il y a des échanges de vues très fréquents mais habituellement de manière informelle parce qu'il est parfois difficile de se rencontrer en public lors d'événements importants", a dit un responsable japonais.

Mais la Chine veut en savoir encore plus sur les tenants et aboutissants de la politique économique nippone depuis qu'elle-même est touchée par un ralentissement de la croissance et par de premiers signes de déflation, selon les sources.

Lors d'une réunion parlementaire annuelle qui a débuté jeudi, la Chine a annoncé un objectif de croissance de l'ordre de 7% cette année contre 7,4% en 2014, taux qui était déjà le plus faible depuis 24 ans.

  Suite...