6 mars 2015 / 11:14 / il y a 3 ans

LEAD 2-La Grèce a remboursé une tranche de 310 mlns d'un prêt du FMI

* Les banques grecques sont solvables - banque centrale grecque

* Le gouvernement envoie à Bruxelles une liste des réformes

* Le FMI doit recevoir 1,5 milliard d‘euros d‘ici fin mars (Actualisé avec la liste)

par George Georgiopoulos et Lefteris Papadimas

ATHÈNES, 6 mars (Reuters) - La Grèce a remboursé la première tranche, d‘un montant de 310 millions d‘euros, d‘un prêt du Fonds monétaire international (FMI) arrivant à échéance ce mois-ci, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale.

L‘Etat grec a ainsi honoré l‘une des premières échéances d‘un calendrier financier nourri: au total, il est censé payer 1,5 milliard d‘euros au FMI d‘ici la fin du mois de mars.

Le gouvernement d‘Alexis Tsipras a déclaré qu‘il honorerait ces échéances, sans totalement apaiser les craintes de difficultés de trésorerie en raison de la baisse des recettes fiscales et des tensions avec les créanciers internationaux.

“Le paiement de 310 millions d‘euros a été effectué à la date de valeur de vendredi”, a dit un haut fonctionnaire gouvernemental.

Athènes devra effectuer les trois autres versements le 13, le 16 et le 20 mars.

Exclue des marchés de la dette et prise à la gorge par une forte baisse des recettes fiscales, la Grèce est à court d‘options pour se financer, malgré un accord obtenu en février avec les ministres des Finances de la zone euro pour prolonger de quatre mois le plan d‘aide international dont elle bénéficie.

Le pays a besoin d‘environ 4,5 milliards d‘euros par mois et ne devrait recevoir aucune aide financière jusqu‘à ce qu‘elle termine son examen de santé.

La Grèce a soumis à Bruxelles une liste actualisée de réformes avant la réunion de l‘Eurogroupe de lundi, a dit un responsable du gouvernement grec, précisant que cette liste comportait deux nouveaux éléments.

Athènes veut notamment mettre en place un “conseil budgétaire” permettant de générer des économies pour l‘Etat et mettre à jour les licences des jeux de hasard et des loteries pour accroître les recettes fiscales.

Le gouvernement prévoit sinon comme auparavant des mesures pour lutter contre l‘évasion fiscale, faciliter le paiement des arriérés d‘impôts et de retraites, lutter contre la bureaucratie et améliorer l‘investissement.

Le gouverneur de la banque centrale grecque Yannis Stournaras a rencontré vendredi le Premier ministre Alexis Tsipras pour l‘informer de la décision de la BCE de lancer son programme d‘assouplissement quantitatif la semaine prochaine.

Yannis Stournaras a dit à la presse que les banques grecques étaient suffisamment recapitalisées et ne rencontraient pas de problème particulier sur les retraits d‘argent.

“Il y a un soutien total (de la BCE) vis-à-vis des banques grecques, il n‘y a absolument aucun danger”, a-t-il dit, ajoutant toutefois que la réunion de l‘Eurogroupe de lundi devait être un “succès”.

La BCE prêtera à nouveau aux banques grecques dans des conditions normales seulement quand Athènes aura rempli les conditions fixées au plan d‘aide, a dit jeudi Mario Draghi, le président de l‘institution de Francfort. (Marc Angrand et Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below