LEAD 2-Les banques US franchissent le premier obstacle des stress tests

jeudi 5 mars 2015 23h43
 

(Actualisé avec ratios des banques)

par Douwe Miedema et David Henry

WASHINGTON, 5 mars (Reuters) - Les 31 banques américaines soumises aux tests de résistance de la Réserve fédérale sont parvenues à afficher un ratio de fonds propres au moins égal à 5% dans le cadre d'un scénario de crise, a annoncé jeudi la Fed, ce qui illustre la poursuite du redressement du secteur.

Les mastodontes du secteur comme Goldman Sachs, Morgan Stanley et JP Morgan Chase & Co figurent toutefois parmi les cinq banques affichant les plus faibles ratios, respectivement 6,3%, 6,2% et 6,5%.

La Fed a en effet encore durci les critères de son examen. Outre une chute de 25% des prix de l'immobilier et un plongeon de quasiment 60% de la Bourse, son scénario le plus critique inclut désormais une multiplication des faillites d'entreprises, ce qui affecte les banques dont les activités sont les plus développées.

Dans ce scénario, les pertes totales sur créances s'élèveraient pour le secteur à 340 milliards de dollars, dit la Fed.

La seconde partie des résultats de ce "bilan de santé" sera publiée la semaine prochaine. C'est au cours de cette deuxième étape, qui comporte un jugement qualitatif sur la gestion des risques par les établissements bancaires, que la Fed dit quels montants les banques peuvent consacrer à leurs dividendes et à leurs rachats d'actions.

Les filiales américaines de Deutsche Bank et de Santander pourraient échouer à cette deuxième étape.

Les tests de résistance sont réalisés chaque année depuis 2011 en application de la loi dite "Dodd-Frank" sur le secteur financier.   Suite...