Le Premier ministre chinois s'engage à lutter contre la pollution

jeudi 5 mars 2015 01h34
 

PEKIN, 5 mars (Reuters) - Le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est engagé jeudi à lutter contre la corruption et la pollution, qu'il a qualifié de "fléau pour la qualité de vie", dans un discours prononcé à l'ouverture de la session plénière annuelle de l'Assemblée populaire nationale.

Dans son rapport annuel publié jeudi, la Commission chinoise du développement et de la réforme, chargée de la planification, promet quant à elle de continuer à promouvoir les énergies renouvelables et de lutter contre les surcapacités de production dans les secteurs polluants de l'industrie.

(Megha Rajagopalan, Aizhu Chen, Dominique Patton et Kathy Chen, Jean-Philippe Lefief pour le service français)