GB-L'UKIP promet de mettre fin à "l'immigration de masse"

mercredi 4 mars 2015 18h25
 

LONDRES, 4 mars (Reuters) - Le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) s'est engagé mercredi à mettre fin à l'"immigration de masse" si son résultat aux élections législatives du 7 mai lui permet de peser sur les choix du prochain gouvernement.

Actuellement, l'apport net de l'immigration à la population de Grande-Bretagne est d'environ 300.000 personnes par an, chiffre que l'UKIP, comme il l'avait fait savoir l'an dernier, entendrait ramener à moins de 50.000.

Présentant mercredi la politique d'immigration de son parti, Nigel Farage n'a cependant pas fixé de limite précise, tout en dénonçant les "promesses non tenues" du Premier ministre conservateur David Cameron.

Il a plaidé pour le "contrôle" du nombre d'entrées au Royaume-Uni, censé accueillir "des gens dotés de compétences qui bénéficieront à la nation". "Nous ne voulons pas une poursuite de l'immigration de masse à son rythme actuel", a-t-il insisté.

Le parti anti-européen et anti-immigration ne compte actuellement que deux élus à la Chambre des communes mais il pourrait, en divisant l'électorat de droite lors du scrutin de mai, empêcher David Cameron d'être réélu. (Andrew Osborn et Kylie MacLellan; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)