Grèce-Nous ferons tout pour éviter un accident, dit Sapin

mercredi 18 mars 2015 12h33
 

PARIS, 18 mars (Reuters) - La France fera tout pour éviter un "accident" qui aboutirait à la sortie de la Grèce de la zone euro mais les protagonistes doivent surveiller leur langage pour ne pas envenimer les débats, a déclaré mercredi Michel Sapin.

"La France fera tout pour qu'il n'y ait pas d'accident et, ce que je crois pouvoir dire, c'est que ce que nous allons faire évitera un accident", a dit le ministre français des Finances devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"Mais personne ne peut être catégorique de ce point de vue là et c'est pour ça qu'il faut que chacun, d'un côté comme de l'autre, maîtrise son langage, parce que dans ce domaine là, les accidents ils sont souvent dus à des écarts de langage et pas à des écarts de conduite", a-t-il ajouté dans une allusion à certains échanges vifs entre responsables grecs et allemands.

Alors que la Grèce pourrait se retrouver à court d'argent d'ici quelques semaines, son Premier ministre Alexis Tsipras veut rencontrer la chancelière allemande, le président français, le président de la Banque centrale européenne et le président de la Commission européenne en marge du sommet européen de jeudi et vendredi.

Les pays de l'UE, mal disposés par les critiques du nouveau gouvernement grec sur les modalités du plan de sauvetage du pays, ont décidé de geler toute aide financière tant qu'il n'aura pas affiché sa volonté de mise en oeuvre des réformes promises par son prédécesseur. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou)