BOURSE-Lafarge reste pénalisé par les doutes sur la fusion avec Holcim

mardi 3 mars 2015 14h17
 

PARIS/LONDRES, 3 mars (Reuters) - L'écart en Bourse entre les actions Lafarge et Holcim reste mardi à un plus haut depuis l'officialisation de la fusion des deux cimentiers pour constituer le numéro un mondial du secteur en avril 2014, le groupe français pâtissant des doutes sur les modalités de sa fusion avec le suisse.

A 14h15, le titre Lafarge gagne 0,02% à 63,72 euros au lendemain d'une baisse de 3,96%, quand au même moment Holcim perd 0,27% après une baisse de 0,2% lundi.

Graphique du spread entre Holcim et Lafarge:

bit.ly/1B4XxGJ

Le cimentier suisse Holcim envisage d'accorder une prime exceptionnelle à ses actionnaires afin de remporter leur adhésion au projet de fusion avec Lafarge, a rapporté dimanche un journal suisse qui cite des sources non-identifiées.

L'accord a été conclu il y a près de 10 mois mais depuis, les analystes ont estimé que les divergences de perspectives de résultats entre les deux groupes pourraient inciter à une renégociation des conditions de l'opération.

Dans une note, Bernstein estime que les risques sont plus élevés pour l'action Lafarge compte tenu des fondamentaux plus faibles du français par rapport au groupe suisse.

Holcim a fait état pour le quatrième trimestre 2014 d'une croissance de ses résultats plus rapide que celle de Lafarge.

Bernstein a abaissé sa recommandation sur le titre Lafarge de "neutre" à "sous-performance" et recommande aux investisseurs d'arbitrer en Bourse faveur de l'action Holcim.

Selon le broker, la divergence de performance économique entre les deux cimentiers fournit une "munition" supplémentaire aux actionnaires de Holcim qui contestent la fusion avec le géant français. (Raphaël Bloch à Paris et Alasdair Pal à Londres, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)