Canon vise davantage d'acquisitions cette année après celle d'Axis

mardi 3 mars 2015 12h39
 

TOKYO, 3 mars (Reuters) - Canon est à l'affût d'autres acquisitions cette année après son OPA de 23,6 milliards de couronnes suédoises (2,50 milliards d'euros) sur le fabricant suédois de caméras de vidéosurveillance Axis , a déclaré mardi Fujio Mitarai, le directeur général du groupe japonais.

Canon cherche des relais de croissance à son activité traditionnelle d'imagerie et s'est dit prêt pour cela à casser sa tirelire.

Pour l'OPA sur Axis, annoncée le 10 février, le groupe a proposé une généreuse prime de 50% aux actionnaires, de quoi écarter des offres concurrentes..

"Si vous achetez une entreprise bon marché, attendez-vous à devoir financer une restructuration drastique", a dit Fujio Mitarai à Reuters. "Pour ma part je n'achète que de bonnes entreprises, quitte à payer cher."

Canon, qui a réalisé plus de 80% de son chiffre d'affaires à l'étranger en 2014, a dit que l'acquisition d'Axis constituerait son rachat le plus important en numéraire. Le groupe disposait d'une trésorerie de 845 milliards de yens (6,31 milliards d'euros) à la fin décembre.

Selon Fujio Mitarai, la forte croissance d'Axis lui permettra de récupérer sa mise dans deux à trois ans. Cela va de pair avec un plan à venir de stratégie de croissance à long terme dans les deux à trois mois.

Le directeur général de Canon s'est également dit intéressé par des acquisitions dans le "business to business" pour viser une clientèle d'entreprises et non plus seulement le grand public.

"Nous avons la surface financière pour acheter et la volonté d'acheter. La question est de savoir s'il existe des cibles appropriées", a t-il dit.

Fin janvier, Canon a fait état d'un bénéfice en légère hausse au quatrième trimestre, à 98,5 milliards de yens (733 millions d'euros), le yen faible et les ventes dans la bureautique ayant compensé les piètres performances de la division d'appareils photo. (Ritsuko Ando et Reiji Murai; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)