Rome exclut de parler avec Mediaset de son offre sur Rai Way

dimanche 1 mars 2015 17h12
 

1er mars (Reuters) - Le ministère italien de l'Economie a déclaré dimanche exclure toutes discussions avec Mediaset concernant une nouvelle offre pour le rachat de Rai Way , la filiale d'antennes relais du groupe audiovisuelle public, la Rai, confirmant ainsi la volonté de l'Etat de conserver une part majoritaire.

Mediaset, premier groupe audiovisuel privé en Italie, a récemment annoncé sa volonté d'acquérir le contrôle de Rai Way, cotée en Bourse l'an dernier dans le cadre d'un programme de privatisation destiné à réduire la dette publique du pays.

Le groupe, propriété de l'ancien président du Conseil, Silvio Berlusconi, a annoncé mercredi qu'il comptait lancer une OPA de 1,2 milliard d'euros sur Rai Way, via sa filiale dans le même secteur EI Towers.

Mais le gouvernement italien a fait savoir qu'au moins 51% du capital de l'opérateur d'antennes resterait dans les mains de l'Etat en raison de son importance stratégique et le ministre Pier Carlo Padoan a déclaré dimanche au Corriere della Sera qu'il n'y avait aucun projet visant à en céder le contrôle.

"Il n'y a pas de discussion, pas d'intention d'en avoir une et pas d'approche de qui que ce soit dans ce but", a-t-il dit au quotidien italien. "Une participation a été mise sur le marché et le choix portera là-dessus: il y a plusieurs opérateurs qui pourraient être intéressés par les participations disponibles."

Rai Way est actuellement détenu aux deux tiers par le Trésor italien via la Rai, mais il est prévu que de nouvelles actions arrivent sur le marché, même si aucun calendrier n'ait été fixé.

(James Mackenzie, Juliette Rouillon pour le service français)