Schäuble fait confiance à la Grèce pour tenir ses promesses

samedi 28 février 2015 21h28
 

BERLIN, 28 février (Reuters) - Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble fait part dans un entretien accordé au journal Bild am Sonntag de sa confiance dans le fait que le gouvernement grec tiendra sa promesse de mener des réformes tout en prévenant que dans le cas contraire, Athènes ne pourrait plus compter sur l'aide financière de l'Union européenne.

Wolfgang Schäuble dit dans cet entretien à paraître dimanche attendre du gouvernement d'Alexis Tsipras qu'il mette en oeuvre les réformes auxquelles il s'est engagé auprès de l'Eurogroupe en contrepartie de la prolongation de son programme d'aide, en particulier la mise en place d'une administration fiscale plus efficace et de mener à bien les privatisations.

"Tsipras a fait une promesse et si la Grèce ne la respecte pas, il n'y aura pas d'aide supplémentaire", déclare-t-il en relevant la "grande légitimité" du gouvernement grec, dont un sondage paru samedi montre que la popularité est en forte hausse.

Le ministre des Finances allemand n'a pas souhaité s'exprimer sur un éventuel troisième plan d'aide à la Grèce, disant attendre pour cela la fin de la prolongation de quatre mois du programme en cours.

"Quoi qu'il arrive à ce moment-là, nous poserons des conditions très strictes", a-t-il prévenu.

Alexis Tsipras a assuré vendredi que son pays n'aurait pas à solliciter un tel plan.

(Michelle Martin; Tangi Salaün pour le service français) )