** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 27 février 2015 07h47
 

PARIS, 27 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, après un rally de deux mois
des marchés actions qui ont propulsé les indices vers des plus hauts de sept
ans.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait perdre à l'ouverture jusqu'à 12 points, soit 0,25%, le Dax à Francfort
 devrait reculer de quelques fractions et le FTSE à Londres 
pourrait céder 0,1%. 
    La Bourse de Tokyo a fini en légère hausse vendredi après avoir atteint un
nouveau plus haut de 15 ans en réaction aux chiffres solides de la production
industrielle. L'indice Nikkei a gagné 0,06% à 18.797,94 points et le
Topix, plus large, a pris 0,14% à 1.523,85 points.
    Au Japon, la production industrielle a augmenté de 4,0% en janvier,
dépassant largement les estimations des analystes, qui la donnaient en moyenne
en hausse de 2,7%. Ce bon chiffre a compensé l'annonce d'une baisse plus marquée
qu'anticipée de la consommation des ménages. 
    Jeudi, Wall Street a fini sur une note mitigée, le Dow Jones et le S&P-500
reculant dans le sillage des valeurs de l'énergie alors que le Nasdaq est
reparti de l'avant à la faveur d'une OPA dans le secteur des hautes
technologies.
    Le Dow Jones a cédé 0,06% et le Standard & Poor's 500 0,15% 
mais le Nasdaq Composite a pris 0,42%.
    Les investisseurs attendent en Europe à 13h00 GMT les chiffres de
l'inflation en Allemagne et aux Etats-Unis à 13h30 GMT la deuxième estimation du
PIB américain au quatrième trimestre, qui pourrait être revue en baisse par
rapport à l'estimation initiale.
    Aux changes, l'euro (+0,16%) regagne un peu du terrain perdu jeudi
face au dollar à 1,1214. Le billet vert, au plus haut depuis un mois, a profité
du rebond des commandes de biens durables et des derniers chiffres de
l'inflation aux Etats-Unis. 
    Sur le front du pétrole, le cours du baril de Brent de la mer du Nord
 (+1,37%) et du baril de brut léger américain (+1,70%) remontent
respectivement à 60,87 dollars et 48,97 dollars au lendemain de leur forte
baisse. 
      
 
  PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 27 FÉVRIER
PAYS  GMT  INDICATEUR                       PÉRIODE       CONSENSUS   PRÉCÉDENT
FR  07h45  Consommation des ménages         janvier      -0,5%       +1,5%
FR  07h45  Prix à la production             janvier       ---        -0,9%
FR  07h45  Construction de logements        janvier       ---         ---
DE  13h00  Inflation (1ère estimation)      février      +0,7%       -1,1%
           - sur un an                                   -0,2%       -0,4%
US  13h30  PIB (2e estimation)              T4           +2,1%       +2,6%
           - indice des prix PCE                         -0,5%       -0,5%
           - indice PCE "core"                           +1,1%       +1,1%
US  15h00  Indice U. du Michigan            février (déf)94,0        93,6
US  15h00  Promesses de ventes immobilières janvier       ---        100,7
             - variation en %                            +2,0%       -3,7%
    
    VALEURS À SUIVRE
    
    * BASF a publié vendredi un bénéfice d'exploitation trimestriel
en hausse de 2,8% et meilleur qu'attendu, les bonnes performances de ses
pesticides et de ses produits pétrochimiques de base ayant compensé l'impact de
la chute des cours des hydrocarbures sur celles de sa division de pétrole et de
gaz. 
    * AIRBUS GROUP a annoncé vendredi sa décision d'augmenter la
cadence de production des appareils de la famille A320 à 50 par mois à partir du
premier trimestre 2017, pour répondre à la demande du marché, confirmant une
information de Reuters. 
    * FNAC. Le distributeur a enrayé la baisse de ses revenus en 2014
grâce à l'essor des ventes sur internet et à la progression de ses nouvelles
familles de produits qui ont permis de compenser un contexte peu porteur.
 
    * BOLLORÉ a porté à 82,5% le montant de sa participation dans
HAVAS au terme de la réouverture de son offre publique d'échange (OPE)
sur le groupe publicitaire, a annoncé jeudi l'Autorité des marchés financiers.
 
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)