Fisher (Fed) voit venir une correction sur les marchés actions

jeudi 26 février 2015 21h04
 

LONDRES, 26 février (Reuters) - Les prix d'actifs comme les actions ont atteint des niveaux excessifs en partie à cause de la politique expansive des banques centrales et une correction interviendra inévitablement "à un moment ou un autre", a déclaré jeudi Richard Fisher, président de la Fed de Dallas.

"Je pense que les marchés sont allés trop loin et qu'on est bons pour une correction à un moment ou un autre", a-t-il dit en réponse à une question après un discours prononcé à l'Imperial College London.

Il a cité l'indice boursier américain S&P-500 et le FTSE 100 londonien comme des exemples de cette tendance.

Il a ajouté qu'il faudrait probablement attendre la normalisation de la politique monétaire pour pouvoir juger pleinement de l'impact sur les marchés des mesures exceptionnelles prises par les banques centrales ces dernières années, à savoir des taux zéro et la création de monnaie pour stimuler l'activité.

Richard Fisher, inlassable tenant de la ligne dure au sein de la Fed et dissident régulier aux réunions du comité de politique monétaire (Fomc), part à la retraite en mars en même temps qu'un autre "faucon" de la banque centrale, le président de la Fed de Philadelphie Charles Plosser. (Marc Jones, Véronique Tison pour le service français)