Appel à la grève en Israël à l'approche des élections

jeudi 26 février 2015 17h15
 

JERUSALEM, 26 février (Reuters) - L'Histadrut, principal syndicat israélien, a menacé jeudi de lancer un appel à la grève dans le sud du pays à moins de trois semaines des élections législatives du 17 mars, après l'annonce d'un plan social chez Israel Chemical (ICL), l'une des plus grosses entreprises de l'Etat hébreu.

"Nous devons créer une onde de choc", a déclaré Avi Nissenkorn, président de la centrale qui représente plusieurs dizaines de milliers de salariés de la fonction publique, dans un entretien accordé à la radio militaire.

La direction d'ICL, deuxième capitalisation boursière israélienne, se dit décidée à appliquer son plan de réduction des coûts qui prévoit 280 suppressions de postes dans deux de ses unités du Sud, qui produisent du brome et de la potasse.

Avi Nissenkorn, qui accuse le gouvernement de Benjamin Netanyahu de négliger la région au profit des grands pôles économiques de Tel Aviv, l'a enjoint de recourir à son droit de blocage pour amener l'entreprise à faire volte-face, faute de quoi la grève débutera le 12 mars, cinq jours avant le scrutin qui s'annonce serré.

(Ari Rabinovitch, Jean-Philippe Lefief pour le service français)