France-Les socialistes à la recherche d'un minimum de cohésion

dimanche 1 mars 2015 10h00
 

* Cambadélis tente de préserver une certaine cohésion

* Valls et Macron intraitables avec les "frondeurs"

* Départementales et congrès du PS encombrent l'agenda

par Elizabeth Pineau

PARIS, 1er mars (Reuters) - Dix jours après l'adoption en force de la loi sur la croissance suivie du rejet d'une motion de censure contre le gouvernement, le Parti socialiste peine à trouver un minimum de cohésion sur fond de vives tensions entre les "frondeurs" et Manuel Valls.

A trois semaines des élections départementales et à trois mois du congrès du PS de Poitiers, les tensions qui se sont cristallisées sur la loi défendue par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron persistent, dans un contexte de redémarrage économique que l'exécutif entend consolider.

Après un passage au Sénat en avril, la loi sur la croissance et l'activité, qui prévoit notamment d'augmenter le nombre de dimanches travaillés, doit revenir en deuxième lecture à l'Assemblée nationale avant un vote définitif possible en juin.

Comme le prévoit la Constitution, le gouvernement pourra à nouveau utiliser la procédure du 49-3 -- adoption en force sans vote - lors de la nouvelle lecture du texte.

Si certains pensent que le gouvernement pourrait en profiter pour faire passer des dispositions nouvelles - "Quitte à utiliser le 49-3, pourquoi ne pas charger la valise et ne pas faire le voyage pour rien ?", s'interroge un ministre - d'autres espèrent au contraire une inflexion.   Suite...