** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 26 février 2015 08h06
 

PARIS/LONDRES, 26 février (Reuters) - Les Bourses européennes devraient
prolonger jeudi à l'ouverture leur tendance légèrement négative de la veille,
dans des marchés où l'attention sera surtout focalisée sur une série de
résultats trimestriels de poids lourds de la cote.           
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait être stable (-0,04%) à l'ouverture, le Dax à Francfort 
pourrait perdre 0,1% et le FTSE à Londres 0,2%. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,08%, à un nouveau pic de 15 ans,
portée par des achats de fonds spéculatifs et l'annonce que l'organisme chargé
de gérer les retraites des fonctionnaires japonais va relever son objectif
d'allocation en actions nippones de 8 à 25%.
    Wall Street a fini mercredi sans tendance franche, avec un recul de 2,55% de
l'action Apple, et le dollar se stabilise après avoir perdu du terrain
mercredi après des propos de Janet Yellen bien accueillis sur les marchés.
    La présidente de la Réserve fédérale américaine a réaffirmé mercredi devant
la Chambre des représentants, comme la veille devant le Sénat, que le comité de
politique monétaire de la Fed allait envisager un relèvement de ses taux "au fil
des réunions", ce qui n'a guère fourni d'indices sur le calendrier mais a suffi
aux investisseurs pour penser que la Fed n'était pas pressée d'agir.
    En Europe, le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi
a déclaré mercredi après la clôture des marchés que la BCE était prête à
accepter à nouveau les obligations de l'Etat grec en garantie de ses opérations
de financement dès lors que le gouvernement grec respecte ses promesses de
réformes. 
    Sur le marché des changes, l'euro se traite autour de 1,1364 dollar,
en légère hausse par rapport à ses niveaux de la veille en fin de journée.
    Le pétrole se stabilise après son envolée de la veille à la suite des propos
du ministre saoudien du Pétrole, Ali al Naimi, qui a constaté une hausse de la
demande de pétrole et une accalmie des marchés. 

    VALEURS À SUIVRE
    * SAINT-GOBAIN a annoncé viser une nouvelle amélioration de son
résultat d'exploitation en 2015 et compte réaliser quelque 400 millions d'euros
d'économies cette année pour s'adapter à la conjoncture.   
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a annoncé sa décision d'exercer son option
d'achat de la participation de 50% détenue par Aviva France dans Antarius, la
compagnie d'assurance dédiée aux réseaux du Crédit du Nord. 
    * VEOLIA ENVIRONNEMENT a publié des résultats en hausse au titre
d'une année 2014 qu'il qualifie de "tournant" dans sa transformation, et vise
une nouvelle progression de ses performances en 2015 et au-delà. 
    * GDF SUEZ a annoncé un résultat net récurrent en recul de 9,4% en
données brutes en 2014, à 3,1 milliards d'euros. 
    * THALES a annoncé viser une hausse d'environ 15% de son bénéfice
opérationnel en 2015 sous l'effet conjugué d'un retour aux profits de sa filiale
DCNS et de ses économies. 
    * SANOFI a reçu l'accord de la Food and Drug Administration (FDA)
aux Etats-Unis pour son insuline basale Toujeo qui devrait être disponible sur
le marché américain au début du deuxième trimestre. 
    * EIFFAGE a annoncé des résultats 2014 en amélioration grâce à une
gestion serrée de ses frais, notamment en France, mais le groupe de BTP prévoit
pour 2015 un léger repli de son chiffre d'affaires du fait de la diminution de
la part de son carnet de commandes qui sera réalisée cette année.
 
    * SOLVAY a annoncé un relèvement de son dividende et un excédent
brut d'exploitation (EBE, Rebitda) supérieur aux attentes. 
    * IBERDROLA va racheter par le biais de sa filiale aux Etats-Unis
l'américain UIL Holdings pour environ trois milliards de dollars.
 
    * ALLIANZ a relevé son dividende moins que prévu et publié des
résultats d'exploitation et net annuels en hausse mais inférieurs aux attentes
des analystes. 
    * DEUTSCHE TELEKOM a promis de verser un dividende minimal de
0,50 euro par action dans les années qui viennent, la croissance de ce dernier
devant s'aligner sur celle du free cash flow. 
    * ANHEUSER-BUSCH INBEV a annoncé un dividende en forte hausse ainsi
qu'un rachat d'actions d'un milliard de dollars et il projette également une
amélioration du revenu tiré des ventes de bières dans l'année. 
    * AHOLD a fait état d'un bénéfice net supérieur aux attentes et
d'un chiffre d'affaires en hausse de 7,9% au quatrième trimestre, annonçant par
ailleurs un nouveau programme de rachat d'actions et un relèvement de 2,1% de
son dividende. 
          
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Avec Lisa Twaronite et Hideyuki Sano, Juliette Rouillon pour le service
français, édité par Wilfrid Exbrayat)