Wall Street ouvre en recul au lendemain de nouveaux records

mercredi 25 février 2015 15h40
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur 

    NEW YORK, 25 février (Reuters) - La Bourse de New York a
débuté en léger repli mercredi après les nouveaux records
inscrits la veille en séance par le Dow Jones et le Standard &
Poor's-500 dans la foulée de l'audition au Sénat de Janet
Yellen, la présidente de la Réserve fédérale.
    Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow
Jones abandonne 0,06% à 18.197,56 points. Le Standard &
Poor's 500, plus large, recule de 0,08% à 2.113,80 et le
Nasdaq Composite cède 0,16% à 4.960,19.
    Janet Yellen a expliqué mardi au Sénat que le FOMC, le
comité de politique monétaire de la Fed, allait envisager un
relèvement de ses taux "au fil des réunions", des déclarations
accompagnées de commentaires positifs sur la conjoncture
américaine qui ont permis à Wall Street de finir en hausse.
    Elle devrait tenir le même discours à la Chambre des
représentants à partir de 15h00 GMT. 
    Les investisseurs surveilleront à la même heure les chiffres
mensuels des ventes de logements neufs aux Etats-Unis, attendus
en légère baisse à 470.000 en rythme annualisé.
    Aux valeurs, Hewlett-Packard chute de plus de 8% au
lendemain de ses résultats trimestriels, plombés par la hausse
du dollar. Le groupe informatique a prévenu que ses résultats
annuels seraient inférieurs aux attentes des analystes.
 
    Apple, première capitalisation des Etats-Unis, perd
0,8% après s'être vu infliger par un tribunal texan une amende
de 532,9 millions de dollars (469,4 millions d'euros) pour
violation de brevets. 
    A la hausse, le distributeur spécialisé Lowe's gagne
0,4%, profitant de l'annonce de ventes à magasins comparables
supérieures aux attentes des analystes financiers. 
    Sur 451 entreprises du S&P-500 qui avaient publié leurs
derniers trimestriels mardi matin, 69% ont dépassé les attentes,
un ratio équivalent à celui des quatre derniers trimestres mais
supérieur à la moyenne de 63% enregistrée depuis 1994. 

 (Chuck Mikolajczak, Marc Angrand pour le service français,
édité par Véronique Tison)