Sikorsky pense vendre 400 hélicoptères au Proche-Orient

mercredi 25 février 2015 12h29
 

ABOU DHABI, 25 février (Reuters) - Sikorsky Aircraft, filiale d'United Technologies, compte vendre autour de 400 hélicoptères au Proche-Orient dans les cinq à dix années à venir, soit à peu près ce qu'il a déjà livré dans la région à ce jour.

"L'expansion de la flotte existante de 400 se fera proportionnellement et la modernisation portera ce nombre dans la région", a dit Anand Stanley, responsable du constructeur d'hélicoptères pour la région Proche-Orient-Turquie et Afrique.

La plupart des pays du Proche-Orient, et avant tout les Etats du Golfe, s'emploient à moderniser leurs économies et leurs infrastructures de transport, ce qui stimulera la demande d'hélicoptères, a-t-il ajouté, en marge d'un salon de la défense à Abou Dhabi.

Sikorsky compte ouvrir un bureau régional à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, et inaugurera une nouvelle société en Arabie saoudite, a poursuivi Stanley.

Sikorsky, qui travaille aussi bien pour le civil que pour le militaire, a déjà créé une coentreprise de maintenance aéronautique à Abou Dhabi avec une filiale du fonds souverain émirati Mubadala et Lockheed Martin. (Stanley Carvalho, Wilfrid Exbrayat pour le service français)