La banque centrale chinoise souligne le risque de déflation

mercredi 25 février 2015 08h21
 

SHANGHAI, 25 février (Reuters) - Il y a de sérieux risques de voir la Chine glisser dans la déflation, prévient mercredi le journal de la banque centrale chinoise, illustrant la nervosité croissante des autorités de Pékin devant une économie qui peine à retrouver son rythme de croisière malgré les mesures de soutien.

Dans l'article publié dans Finance News, Chan Xiangyang, secrétaire général de la China Urban Finance Society, une association universitaire qui n'est pas directement liée à la Banque populaire de Chine (PBoC), estime que le risque de déflation n'est pas suffisamment pris en considération.

La PBoC a multiplié les mesures de soutien à l'économie ces derniers mois, dont une baisse inattendue de ses taux directeurs en novembre, la première depuis 2012, et celle de son ratio de réserves obligatoires début février, sans parvenir à enrayer le ralentissement de la croissance écononomique.

Pour Chan Xiangyang, la détérioration de l'environnement macroéconomique, la surcapacité industrielle chronique, une stratégie d'investissements inefficace et le ralentissement de l'afflux de capitaux étrangers pèsent tous lourdement sur les prix.

Cette mauvaise conjonction, encore aggravée aujourd'hui par la chute des cours du pétrole, risque selon lui de plonger la Chine dans un cercle vicieux déflationiste, comparable, même s'il n'est pas rigoureusement identique, aux "décennies perdues" connues par le Japon à partir du début des années 1990, lorsque la baisse inexorable des prix a eu pour conséquence un gel des investissements.

(Bureau de Shanghai, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)