Le plan de réforme grec, un bon point de départ, dit la CE

mardi 24 février 2015 13h59
 

BRUXELLES, 24 février (Reuters) - Les engagements réformistes du nouveau gouvernement grec serviront de point de départ pour un accord en vue de prolonger de quatre mois le plan de sauvetage de la Grèce, a déclaré mardi la Commission européenne.

"Les services de la Commission ont examiné attentivement les propositions de réforme du gouvernement grec," écrivent le vice-président de la Commission Valdis Dombrovskis et le commissaire aux Affaires économiques Pierre Moscovici dans une lettre adressée au président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

Du point de vue de la Commission, cette liste (de réformes) est suffisamment exhaustive pour constituer un point de départ valable à une conclusion heureuse de l'examen, disent-ils.

La Commission se réjouit de travailler avec la nouvelle administration pour élaborer ce qui n'est encore que des engagements généraux et les transformer en actions politiques claires, ajoutent-ils.

A la Bourse d'Athènes, l'indice vedette bondit de 8,4% en réaction à la lettre de la commission européenne, tandis que l'indice du secteur bancaire s'envole de 14%, à un plus haut depuis le 26 janvier. (Adrian Croft, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)