23 février 2015 / 13:12 / il y a 2 ans

LEAD 1-Changement inattendu à la tête de Honda

* Un nouveau DG peu connu mais avec une expérience internationale

* Ito a voulu réformer la chaîne d'approvisionnement (Actualisé avec commentaires)

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 23 février (Reuters) - Honda a annoncé lundi que son directeur général Takanobu Ito allait quitter ses fonctions en juin, une décision inattendue de la part du troisième constructeur automobile japonais, actuellement englué dans des problèmes de qualité de ses voitures.

Takanobu Ito, 61 ans, qui avait pris les rênes de Honda en 2009, sera remplacé par Takahiro Hachigo, 55 ans, un haut responsable de la division de recherche et développement.

Ce dernier, ingénieur de formation, est relativement peu connu. Il a rejoint le groupe en 1982 et a travaillé notamment aux Etats-Unis, en Chine et en Grande-Bretagne.

Lors d'une brève conférence de presse à Tokyo, Ito et Hachigo ont peu évoqué les récents déboires du constructeur.

Commentant la promotion de Hachigo, Ito a estimé que son successeur était le candidat idéal pour le poste en raison de sa vaste expérience. Hachigo a travaillé sur le monospace Odyssey, très populaire aux Etats-Unis, et le crossover CR-V.

"J'ai senti que c'était le bon moment pour nous de renforcer l'efficacité et les résultats au niveau mondial", a-t-il déclaré aux journalistes.

Fin janvier, Honda a réduit de 6,5% sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel après d'importantes provisions liées aux rappels de véhicules pour remplacer des airbags potentiellement défectueux de son fournisseur Takata.

HACHIGO PLUS CONSENSUEL

Takanobu Ito était arrivé aux commandes d'Honda au moment où le secteur automobile mondial subissait encore de plein fouet les conséquences de la crise financière mondiale.

Les deux premières années de son règne n'ont guère été faciles avec les contre-performances commerciales de la nouvelle version de la Civic puis les effets sur la production et les bénéfices de catastrophes naturelles au Japon et en Thaïlande.

Au cours des trois dernières années, Takanobu Ito a tenté de moderniser une chaîne d'approvisionnement mise en place il y a plusieurs décennies.

Cela a, sans surprise, froissé nombre de fournisseurs locaux de Honda et des sources ont dit à Reuters que certains cadres à la retraite du constructeur avaient manoeuvré pour obtenir le départ de Takanobu Ito.

Ce dernier continuera de siéger au conseil d'administration de Honda, avec un rôle de conseil.

"Je pense que Honda s'essaye à quelque chose de différent, avec quelqu'un de plus consensuel", a déclaré Takaki Nakanishi, analyste automobile et directeur général du Nakanishi Research Institute.

Hachigo est le premier patron de Honda à ne pas siéger au conseil d'administration et à ne pas en avoir dirigé la division de R&D. "Ma mission est de porter notre projet stratégique et de le faire évoluer", a-t-il dit lors de la conférence de presse.

Koichi Fukuo a par ailleurs été nommé à la tête de la R&D en remplacement de Yoshiharu Yamamoto, qui prend sa retraite.

avec Norihiko Shirouzu, Benoît Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below