Japon/Aérien-ANA envisage d'injecter des fonds dans Skymark

lundi 23 février 2015 12h07
 

TOKYO, 23 février (Reuters) - ANA, première compagnie aérienne japonaise, a dit lundi réfléchir à un investissement dans Skymark Airlines, le transporteur à bas coûts du pays qui a déposé son bilan à la fin du mois dernier.

Selon des sources, en dehors d'ANA, d'autres investisseurs se sont montrés intéréssés par une participation à un plan de sauvetage de Skymark, dont les créneaux d'atterrissage et de décollage à l'aéroport de Tokyo Haneda sont très convoités.

Le groupe, qui a déclaré un passif de 71 milliards de yens (532 millions d'euros) en se plaçant à l'abri de ses créanciers, a mis ses difficultés sur le compte de la faiblesse du yen et d'un contentieux avec Airbus.

Selon le calendrier défini par la justice, les compagnies aériennes ont jusqu'à ce lundi pour faire état de leur intérêt dans le redressement de Skymark. Les entreprises en dehors du secteur aérien ont jusqu'à jeudi.

Des sources proches du dossier ont dit la semaine dernière que le voyagiste H.I.S, le courtier Daiwa Securities , Shinsei Bank et le fournisseur de services financiers Orix avaient manifesté leur intérêt pour Skymark.

Les parties intéressées ont ensuite jusqu'au 29 mai pour élaborer un plan de sauvetabe qui devrait être soumis aux autorités judicaires de Tokyo puis être approuvé par les créanciers de Skymark.

Créée en 1998, Skymark a constitué pendant des années un exemple rare d'une compagnie low cost capable d'exister au Japon sans passer sous la coupe d'ANA ou de Japan Airlines, les deux mastodontes du secteur aérien nippon (Antoni Slodkowski, Benoît Van Overstraeten pour le service français)