February 23, 2015 / 8:44 AM / in 2 years

LEAD 3-Holcim fait mieux que Lafarge au T4, fusion en bonne voie

5 MINUTES DE LECTURE

* Résultat d'exploitation en hausse de 6% au T4

* Hausse des volumes attendue partout sauf en Europe en 2015

* Holcim et Lafarge excluent un ajustement de la parité d'échange

* L'action Holcim gagne 1,11% (Actualisé avec déclaration de Lafarge §4 et cours de clôture)

par Oliver Hirt

ZURICH, 23 février (Reuters) - Le cimentier suisse Holcim a réaffirmé lundi son intention de finaliser son mariage avec Lafarge d'ici la fin du premier semestre, après avoir fait état pour le quatrième trimestre 2014 d'une croissance de ses résultats plus rapide que celle de son partenaire de fusion français.

Holcim a précisé qu'il attendait encore le feu vert de cinq autorités de la concurrence sur les 20 qui ont été saisies de son projet de rapprochement avec Lafarge, notamment en Inde, son principal marché, aux Etats-Unis et au Canada.

Prié de dire si les bons résultats de son entreprise par rapport à ceux de Lafarge pourraient remettre en cause le principe d'une action Holcim pour une action Lafarge retenu pour leur offre publique d'échange (OPE), le directeur général Bernard Fontana a répondu à Reuters: "Il n'y a pas d'ajustement automatique."

Un porte-parole de Lafarge en Suisse a tenu un discours similaire en soulignant dans un communiqué qu'"un ajustement des termes de l'opération n'est pas au programme".

Holcim et Lafarge pensent que leur fusion annoncée en avril 2014 leur permettra de mieux affronter la situation de surcapacité et de demande atone qui pénalise le secteur de la construction depuis la crise économique mondiale de 2008.

Tout en leur imposant des cessions d'actifs, leur mariage va accoucher du numéro un mondial du secteur, détenu à 53% par les actionnaires d'Holcim et à 47% par ceux de Lafarge, avec un chiffre d'affaires estimé à 44 milliards de dollars (38,9 milliards d'euros).

Le bénéfice de Holcim au quatrième trimestre avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements (Ebitda) a progressé de 6% à 1,01 milliard de francs suisses (941 millions d'euros) en raison de réductions des coûts supérieures à l'objectif fixé et de ventes solides en Amérique du Nord.

Lafarge a pour sa part annoncé la semaine dernière un recul de 4% de son Ebitda au quatrième trimestre, essentiellement en raison d'effets de changes négatifs.

"Les résultats d'Holcim sont dans leur ensemble conformes aux attentes, confirmant ainsi la meilleure santé du groupe suisse par rapport à son partenaire de fusion, ce qui peut conduire à s'interroger sur les termes de la fusion", estime Patrick Appenzeller, analyste chez Baader-Helvea.

Hausse De La rentabilité en 2015

Holcim a précisé que l'appréciation du franc suisse face à la roupie indienne, à la roupie indonésienne, au dollar canadien et à plusieurs devises latino-américaines avait pesé à hauteur de 1,03 milliard de francs sur le chiffre d'affaires et eu un impact de 147 millions de francs sur le résultat opérationnel de 2014.

Pour le quatrième trimestre, le cimentier suisse a vu son chiffre d'affaires progresser de 2% à 4,87 milliards de francs, la hausse des prix pratiqués en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique ayant plus que compensé le recul des ventes en volume en Europe, en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient.

Sur l'année, le bénéfice opérationnel ajusté a augmenté de 5% en 2014 (+10% sur une base constante) à 2,47 milliards de francs et le résultat net de 1%, à 1,29 milliard, deux montants supérieurs au consensus.

A la suite de ces annonces, le titre Holcim a clôturé en hause de 1,11% à 73,15 francs sur le marché suisse alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au secteur de la construction a pris 0,53%.

Pour 2015, Holcim mise sur une hausse des volumes dans toutes les régions où il est présent, hormis l'Europe, ce qui devrait lui permettre de faire grimper son bénéfice d'exploitation à périmètre constant dans une fourchette comprise entre 2,7 et 2,9 milliards de francs et d'augmenter sa rentabilité avec des prix plus élevés et de nouvelles réductions de coûts.

Le groupe a précisé qu'il verserait un dividende de 1,30 franc au titre de 2014 alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 1,45 franc. Ce montant est conforme à la politique du cimentier de reverser un tiers de son bénéfice net aux actionnaires. (Benoît Van Overstraeten et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below