** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 23 février 2015 08h14
 

PARIS, 23 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en hausse lundi, les investisseurs en Europe étant susceptibles de
saluer à leur tour, après les places boursières aux Etats-Unis et au Japon,
l'accord obtenu vendredi sur la dette grecque.
    "Les actions européennes devraient être requinquées à l'ouverture, la Grèce
ayant fait un pas vers un accord", a déclaré Jonathan Sudaria, courtier chez
Capital Spreads.  
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 39 points, soit 0,8% à l'ouverture, le Dax à Francfort
 55 points ou 0,5% et le FTSE à Londres 34 points ou 0,5%. 
    La Bourse de Tokyo a fini en hausse de plus de 0,73% lundi, après avoir
inscrit en séance un pic de 15 ans, portée par la résolution, du moins
temporaire, du dossier grec.
    Vendredi, les indices Dow Jones et le Standard & Poor's 500 avaient
également fini à des records à la Bourse de New York soutenus eux aussi par la
Grèce. 
    Les ministres des Finances de la zone euro ont abouti vendredi à un accord
de principe pour prolonger de quatre mois l'aide financière dont bénéficie la
Grèce, en échange de promesses du gouvernement Tsipras de ne remettre en cause
aucune réforme clé et d'honorer ses engagements financiers.,
 
    Après s'être apprécié dans l'anticipation d'un accord, l'euro accuse
une légère baisse par rappor au dollar.
    Le pétrole Brent de la mer du Nord est stable au-dessus de 60
dollars le baril.
    
  PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 23 FÉVRIER
PAYS  GMT   INDICATEUR                         PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT
DE    09h00 Indice Ifo du climat des affaires  février    107,7     106,7
US    15h00 Reventes de logements              janvier  5,00 mlns  5,04 mlns
 
    VALEURS À SUIVRE
    *  HOLCIM. Holcim a fait état lundi d'une hausse de 1%
de son bénéfice net 2014, le cimentier suisse, en passe de fusionner avec
Lafarge, ayant réduit ses coûts davantage que prévu. Le groupe a
réaffirmé que le rapprochement avec Lafarge devrait être finalisé 'ici la fin du
premier semestre 2015. 
    
    * SANOFI pourrait consacrer plus de quatre millions d'euros par an
à la rémunération d'Olivier Brandicourt, son prochain directeur général.
 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)