LEAD 2-Praet (BCE) a alerté sur le risque de report du QE-minutes

jeudi 19 février 2015 17h39
 

* Premier compte rendu de réunion de politique monétaire de la BCE

* Un large consensus s'est dégagé pour le plan de rachat d'actifs

* Pour les dissidents, un QE ne s'impose qu'en cas d'urgence (Actualisé avec des précisions sur les dissidents)

par Marc Jones

FRANCFORT, 19 février (Reuters) - L'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE) a averti les banquiers centraux de la zone euro des risques que pouvait représenter un report du programme de rachats d'actifs, selon le compte rendu de la réunion de politique monétaire de janvier, qui montre par ailleurs qu'il y avait un "large" consensus pour lancer ce programme de soutien à la croissance.

Au cours de la réunion du Conseil des gouverneurs de la banque centrale qui s'est tenue le 22 janvier, Peter Praet a mis en avant les risques qu'il y aurait à repousser le plan d'injections de liquidités via des rachats d'obligations souveraines, dit d'assouplissement quantitatif (QE).

Sa présentation et les discussions qui ont suivi ont convaincu la plupart des membres du Conseil de la nécessité d'une action immédiate, même si certains ont estimé qu'une telle mesure ne devait être prise que dans des situations d'urgence.

Selon ses propos rapportés dans le document, qui précise les circonstances dans lesquelles les gouverneurs ont lancé le programme de QE, Peter Praet a déclaré: "Il faudrait aussi prendre en compte les risques de ne pas agir durant la présente réunion, qui pourraient être plus élevés que les risques d'agir".

"On pourrait s'attendre à un retournement de l'évolution récente des marchés financiers si aucune nouvelle mesure de politique monétaire n'était annoncée", lit-on encore dans le compte rendu.   Suite...