LEAD 1-La France réduira bien son déficit structurel de 0,5 point-Sapin

jeudi 19 février 2015 12h58
 

* Sapin promet des mesures supplémentaires si nécessaire

* Il se félicite d'une "plus grande convergence d'analyse"

* La volonté de réforme mise à mal par le 49-3 pour la loi Macron (Actualisé avec éléments supplémentaires et contexte)

par Yann Le Guernigou

PARIS, 19 février (Reuters) - La France est prête à prendre des "mesures complémentaires" pour diminuer de 0,5 point le déficit structurel de ses finances publiques cette année et échapper à des sanctions européennes à la fin du mois, a déclaré le ministre des Finances.

Dans une lettre au commissaire européen en charge des Affaires économiques et monétaires, Pierre Moscovici, Michel Sapin réaffirme l'engagement de la France à respecter cet ajustement annuel prévu par les règles européennes.

"Nous affinerons dans les prochaines semaines notre diagnostic sur les perspectives de déficit public en 2015 afin d'en tirer les conséquences sur d'éventuelles mesures complémentaires à envisager", écrit-il à son prédécesseur à Bercy dans cette lettre en date du 16 février.

L'envoi de la lettre est intervenu dix jours avant que la Commission européenne rende son verdict sur la trajectoire des finances publiques de la France, qui a renoncé à ramener son déficit à 3,0% du produit intérieur brut cette année alors que Bruxelles lui avait donné en 2013 deux ans pour y parvenir.

Il devrait avoir atteint 4,4% en 2014, sans doute un peu moins du fait d'un déficit du budget de l'Etat moins élevé qu'escompté, et est prévu pour l'instant à 4,1% pour 2015.   Suite...