Autoroutes-Les groupes NGE et Fayat déposent un recours-presse

jeudi 19 février 2015 07h41
 

PARIS, 19 février (Reuters) - Deux grosses PME du BTP, les entreprises NGE et Fayat, ont déposé un recours gracieux auprès du ministre de l'Economie et du Premier ministre contre le décret du 6 novembre 2014 facilitant le plan de relance autoroutier, rapporte jeudi le journal Les Echos.

Les deux groupes dénoncent l'extension géographique des réseaux autoroutiers accordée à Eiffage, Vinci et Sanef, filiale de l'espagnol Abertis.

"Ce sont des concessions nouvelles, attribuées sans qu'on puisse être candidat", écrit le quotidien, citant NGE.

Le journal précise que le gouvernement a deux mois pour répondre, son silence valant refus, précisant qu'un recours auprès du tribunal administratif est possible.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez NGE et Fayat pour un commentaire.

Cela intervient alors que l'Etat et les concessionnaires sont en pleines négociations pour mettre fin à un bras de fer qui les oppose depuis plusieurs mois sur le régime des autoroutes.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a déclaré mercredi sur BFMTV et RMC que les négociations avec les sociétés d'autoroutes s'achèveraient dans les prochaines semaines, ajoutant que le gouvernement souhaitait que les tarifs des péages n'augmentent pas cette année.

Voir aussi :

* Vers une action collective contre les tarifs des péages (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)