Worldline veut accélérer sa croissance et augmenter son Ebitda

mercredi 18 février 2015 19h25
 

PARIS, 18 février (Reuters) - Worldline a annoncé mercredi viser une accélération de sa croissance organique en 2015 et une amélioration de son excédent brut opérationnel (Ebitda) et de son flux de trésorerie disponible, après des résultats conformes aux attentes en 2014.

Le spécialiste du paiement en ligne, introduit en Bourse en juin 2014, a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 1,149 milliard d'euros, en croissance organique de 2,8%, et a dégagé un Ebitda de 215,1 millions, soit une marge de 18,7%.

Les analystes attendaient en moyenne pour l'ex-division du groupe de services informatiques Atos un Ebitda de 213 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 1,152 milliard, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour 2015, le groupe vise une croissance organique de 4% à 5%, un Ebitda en hausse d'environ 0,5 point par rapport à celui de 2014 et un flux de trésorerie disponible de 120-125 millions, contre 114,4 millions en 2014.

A moyen terme, Worldline prévoit une croissance de 5% à 7% en moyenne sur 2014-2016, une hausse de 250 points de la marge opérationnelle par rapport à 2013 et un flux de trésorerie disponible d'environ 180 millions d'euros en 2017.

Worldline, dont Atos détient encore les deux tiers du capital, a décidé de ne pas proposer de dividende au titre de 2014.

Le groupe, qui a pour objectif de consolider le secteur européen afin d'atteindre une taille comparable aux groupes américains comme First Data, revendique d'ores et déjà le leadership européen dans les services de paiement devant le nordique Nets, le britannique WorldPay, le suisse ConCardis et Ingenico, qui a publié ses propres résultats mercredi.

Atos a aussi publié mercredi ses résultats et dit viser une croissance organique positive en 2015, porté par une forte activité commerciale, après un recul en 2014 sous l'effet de baisse de prix, de la fin de contrats en Europe et des réductions de coûts chez de grands clients.

L'action Worldline a clôturé en hausse de 0,47% à 16,075 euros avant la publication de ces chiffres, donnant une capitalisation de 2,12 milliards. Elle n'a pris que 0,5% depuis le début de l'année.   Suite...