La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre jeudi (actualisé)

jeudi 19 février 2015 08h15
 

(Actualisé avec publications du matin, EDF, Vinci, Eiffage,
ajout sur Atos)
    * Variation des futures sur indice CAC 40 <0#FCE:>
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 19 février (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à
la Bourse de Paris, attendue en légère baisse à l'ouverture dans
l'attente de l'évolution des discussions sur la dette grecque et
du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de
la BCE.
    A 8h00, le contrat à terme sur l'indice CAC 40
  cède 0,1%:
    
    * NATIXIS a annoncé jeudi le versement d'un
dividende exceptionnel lié à l'introduction en Bourse de
l'assureur-crédit Coface et l'acquisition de deux
entreprises, une dans la gestion, l'autre dans le conseil.
 
    NATIXIS a aussi annoncé le renouvellement du mandat de son
directeur général Laurent Mignon pour une durée de quatre ans.
 
    
    * CNP ASSURANCES a annoncé un bénéfice net 2014 en
hausse de 4,8% à 1,08 milliard d'euros. Par
ailleurs, l'assureur et le groupe bancaire BPCE ont annoncé
jeudi avoir signé les accords définitifs concernant leur nouveau
partenariat dans l'assurance emprunteurs et la prévoyance qui
prendra effet à partir du 1er janvier 2016. 
    
    * DEXIA a annoncé une contraction plus importante
que prévu de sa perte nette en 2014 après être parvenu à réduire
ses coûts de financement. 
    
    * SCHNEIDER ELECTRIC a présenté jeudi un nouveau
plan stratégique donnant la priorité à la croissance organique
et aux économies, après une année 2014 marquée par une légère
baisse de sa marge imputable aux effets de changes.
 
    
    * ESSILOR a publié des résultats 2014 en
progression, l'élargissement de son champ d'activité lui ayant
permis d'accroître sa présence dans les pays émergents et aux
Etats-Unis. 
    
    * VINCI, EIFFAGE - Deux grosses PME du
BTP, les entreprises NGE et Fayat, ont déposé un recours
gracieux auprès du ministre de l'Economie et du Premier ministre
contre le décret du 6 novembre 2014 facilitant le plan de
relance autoroutier, rapporte jeudi le journal Les Echos.
 
    
    * AIR FRANCE-KLM accélère ses économies et
repousse ses objectifs de réduction de dette, estimant que la
hausse de l'euro et la baisse de ses recettes pourraient
quasiment effacer en 2015 les gains attendus du recul du prix du
kérosène. 
    
    * CAPGEMINI espère une accélération de sa
croissance en 2015 sur la base d'une hausse de ses prises de
commandes, et compte encore améliorer sa marge opérationnelle,
notamment grâce au dynamisme de l'Amérique du Nord.
 
        
    * ATOS a annoncé mercredi soir son intention
d'afficher une croissance organique positive en 2015, porté par
une forte activité commerciale, après un recul en 2014 sous
l'effet de baisse de prix, de la fin de contrats en Europe et
des réductions de coûts chez de grands clients. 
    Par ailleurs, Barclays a abaissé sa recommandation sur Atos
de "surpondérer" à "pondération en ligne", avec un objectif de
cours réduit de 75 à 70 euros.
    
    * WORLDLINE vise une accélération de sa croissance
organique en 2015 et une amélioration de son excédent brut
opérationnel (Ebitda) et de son flux de trésorerie disponible,
après des résultats conformes aux attentes en 2014.
     
          
    * TF1 anticipe une stabilisation du marché
publicitaire français de la télévision à la faveur d'une
conjoncture macroéconomique plus favorable, et prévoit un
dividende exceptionnel et des rachats d'actions après la cession
d'Eurosport. 
    
    * TECHNICOLOR a annoncé le lancement d'un nouveau
plan stratégique à horizon 2020, qui vise à renforcer la
présence du groupe dans les services dédiés aux médias et au
divertissement après avoir assaini sa situation financière et
renoué avec un résultat net positif l'an dernier.
 
       
    * INGENICO vise une croissance organique d'environ
10% de son chiffre d'affaires en 2015, porté par son
développement dans les paiements électroniques et la bonne tenue
de son activité phare, les terminaux. 
    
    * EDF - Son PDG, Jean-Benard Levy, a déclaré
mercredi soir lors d'une audition en commission parlementaire
qu'il y avait de la marge pour d'autres réductions de coûts au
sein du groupe. 
    
    * EULER HERMES a publié mercredi des résultats
annuels pénalisés par un environnement difficile en Europe et
attend une légère amélioration de la croissance économique
mondiale cette année. 
    
    * TARKETT a accusé une baisse de ses résultats en
2014 sous le coup de la conjoncture difficile en Russie mais le
spécialiste français des revêtements de sol prévoit de profiter
en 2015 de l'affaiblissement de l'euro et d'une baisse des prix
de certaines matières premières. 
    
    * INNATE PHARMA a vu sa perte nette annuelle se
creuser en 2014, à 19,65 millions d'euros, plombées par 27,6
millions de charges opérationnelles mais dont plus de 80% ont
été consacrées à la R&D. Le laboratoire indique que 2015 sera
une année "clé" pour plusieurs de ses produits (premières
données des essais en cours de lirilumab, déploiement des essais
de Phase II de IPH2201 et démarrage du programme clinique de
IPH4102). (Le communiqué: bit.ly/1BoED0g)
    
    * SAFT a réalisé en 2014 un bénéfice net annuel de
48,1 millions d'euros (+31,8%), sur un chiffre d'affaires de
678,4 millions (+8,7%) et propose de verser un dividende de 0,82
euro par action (+5,1%). La société anticipe pour 2015 une
augmentation de son chiffre d'affaires supérieure à 5% à changes
constants. (Le communiqué: bit.ly/1AG7Uni)
    
    * VILMORIN, qui a publié mercredi des résultats
semestriels 2014-2015 en recul avec une perte nette part du
groupe de 55,3 millions d'euros, a maintenu son objectif global
de croissance du chiffre d'affaires et de potentiel de marge
opérationnelle courante sensiblement comparable à l'exercice
2013-2014. (Le communiqué: bit.ly/1Ep2dHU)
    
    * AUFEMININ a conclu un accord en vue de
l'acquisition de la société américaine Livingly Media sur la
base d'un prix initial de 25 millions de dollars, étant entendu
qu'un complément de prix courant jusqu'en 2019, calculé sur
l'Ebitda de la société, pourrait porter le montant total de
l'opération à environ 50 millions. (Le communiqué: bit.ly/17XtcjM)
    
        
    PUBLICATIONS de résultats annuels après Bourse :
    - AÉROPORTS DE PARIS, GECINA, SPIR
COMMUNICATION 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)