France-Les réformes économiques menacées mais pas paralysées

mercredi 18 février 2015 15h56
 

* Des analystes estiment que le mouvement pro-réforme est paralysé

* Le gouvernement dispose pourtant de nombreuses autres armes

* Le passage en force vu comme une démonstration de volonté

* Un texte sur le dialogue social avant l'été

* "Il n'y a pas de majorité de rechange", dit Valls

par Julien Ponthus et Emmanuel Jarry

PARIS, 18 février (Reuters) - L'impossibilité pour Manuel Valls de s'assurer d'une majorité pour voter la loi Macron sur la croissance et l'activité fait planer une menace sur la poursuite des réformes économiques, estiment mercredi analystes et responsables politiques.

Le Premier ministre a dû engager la responsabilité de son gouvernement pour faire passer cette loi symbolique de sa volonté de moderniser le pays, un message à destination des autorités européennes qui attendent des actes pour accorder un nouveau délai à la France pour réduire son déficit à 3% du PIB.

Pour certains analystes, la messe est dite, puisque l'arme nucléaire de l'article 49-3 de la Constitution --adoption d'un texte de loi sans vote ou chute du gouvernement -- ne peut être utilisée qu'une fois par session parlementaire.   Suite...