Menace de grève de quatre jours dans les chemins de fer allemands

samedi 14 février 2015 20h06
 

BERLIN, 14 février (Reuters) - Le syndicat allemand des conducteurs de trains GDL a menacé Deutsche Bahn d'appeler à une grève de quatre jours si la société nationale des chemins de fer allemands n'accepte pas un nouvel ordre du jour de négociations salariales, écrit samedi le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Les négociations entre Deutsche Bahn et GDL ont été rompues mercredi dernier en raison du même contentieux sur les salaires qui avait débouché sur des grèves et provoqué de fortes perturbations à la fin de l'année dernière sur le réseau ferré allemand.

Citant un document de GDL, le journal indique que le syndicat a adressé à Deutsche Bahn un "ordre du jour de négociations" en neuf points et déclaré qu'il ne reprendrait les négociations que si la compagnie acceptait de reconnaître ses revendications.

Si le document n'est pas signé par les deux parties avant la nouvelle session de négociations prévues pour mercredi matin, le syndicat appellera à une nouvelle grève, a déclaré Claus Weselsky, dirigeant de GDL.

"La nouvelle grève sera de l'ordre de 100 heures", a-t-il dit au Frankfurter Allgemeine Zeitung, et les perturbations sur le réseau ferré pourraient voir le jour dès le week-end prochain.

(Caroline Copley; Eric Faye pour le service français)