Air France-Les pilotes épargnés par les mesures d'économies

vendredi 13 février 2015 16h14
 

PARIS, 13 février (Reuters) - Air France a détaillé vendredi un nouveau plan de 500 suppressions de postes au sol et 300 chez les hôtesses et stewards et des mesures de modération salariale, mais les pilotes ont été épargnés, a-t-on appris vendredi de sources syndicales.

La compagnie aérienne en difficulté avait annoncé le 22 janvier ce nouveau plan de réductions d'effectifs, après avoir déjà supprimé quelque 8.000 postes en trois ans.

Les escales de Marseille et de Toulouse seront les plus touchées avec respectivement 111 et 77 emplois supprimés, tandis que 148 postes seront concernés en région parisienne, a-t-on précisé de mêmes sources.

La direction a confirmé une hausse des salaires limitée à 1,4% pour le personnel au sol et de 2% pour les hôtesses et stewards, mais n'a annoncé aucune mesure concernant les pilotes, a constaté Béatrice Lestic, représentante CFDT chez Air France.

"C'est un plan concocté dans l'urgence, qui ne correspond pas forcément aux enjeux et n'est pas équitable dans la manière de traiter les différentes catégories de personnel", a-t-elle déclaré à Reuters.

Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) est à l'origine d'une grève qui a coûté plus de 400 millions d'euros à la compagnie en septembre 2014.

Une porte-parole d'Air France-KLM s'est refusée à tout commentaire. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)