Les rendements obligataires italiens sous ceux de l'Espagne

vendredi 13 février 2015 11h44
 

LONDRES, 13 février (Reuters) - Le rendement des obligations souveraines italiennes à 10 ans est passé brièvement vendredi sous son équivalent espagnol, évolution qui illustre l'inquiétude des investisseurs concernant une possible victoire du parti anti-austérité Podemos aux élections législatives de novembre en Espagne.

C'est la première fois en plus de sept mois que les coûts d'emprunt à 10 ans de la dette italienne tombent en dessous de ceux de l'Espagne.

Les rendements obligataires des deux pays demeurent proches de leurs plus bas historiques, soutenus par le lancement imminent du programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne, prévu en mars.

L'attention sur l'Espagne s'est amplifiée depuis le triomphe en Grèce du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives du mois dernier. Depuis l'installation du nouveau gouvernement, Athènes n'est toujours pas parvenu à conclure un accord avec ses créanciers internationaux.

"Il s'agit tout simplement d'une extension de l'incertitude autour de Syriza à Podemos en Espagne", a déclaré Peter Chatwell, chargé de la stratégie chez Mizuho.

Vers 10h45 GMT, le rendement à des obligations italiennes à 10 ans se traitait à 1,583%, contre 1,581% pour le rendement de la même échéance en Espagne, montrent les données de Tradeweb.

Plus tôt dans la matinée, le premier était à 1,586% et le second à 1,587%.

Les derniers sondages donnent Podemos en tête des intentions de vote en vue des élections législatives de la fin de l'année. (John Geddie; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)