UniCredit va céder sa filiale de créances douteuses à Fortress

jeudi 12 février 2015 10h51
 

MILAN, 12 février (Reuters) - UniCredit a signé un accord en vue de la cession de sa filiale de gestion de créances douteuses UCCMB à un consortium gérant des prêts sous-perfomants emmené par la société d'investissement américaine Fortress Investment Group.

La banque italienne cherche à équilibrer ses comptes en se séparant d'actifs non stratégiques et compte boucler l'opération au deuxième trimestre.

La première banque d'Italie par l'actif a précisé jeudi que le portefeuille de créances douteuses ainsi cédé avait une valeur comptable brute de 2,4 milliards d'euros.

Les termes financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés mais UniCredit a dit que l'accord devrait avoir un impact neutre sur son capital et son bénéfice net.

Au début du mois, des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters qu'un consortium emmené par Fortress pourrait débourser environ 500 millions d'euros pour une telle opération d'ampleur.

Les banques italiennes créances ploient sous 184 milliards d'euros de créances douteuses et irrécouvrables, le pays ayant souffert de plusieurs récessions au cours des dernières années, tandis que le gouvernement s'emploie à les aider à assainir leurs bilans. (Danilo Masoni et Valentina Za, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)